FERMERA FERMERA PAS!

FERMERA FERMERA PAS!

Aux lecteurs les plus fidèles de ce blog

Chers lecteurs,

Vous l’avez constaté, ce recueil de chroniques est resté étonnamment calme alors que l’actualité de ces derniers mois, c’est le moins que l’on puisse dire, n’a pas fait relâche. À vous qui suivez fidèlement ce blog, je dois quelques explications voire des excuses. Rassurez-vous, je ne viens pas vous dire ici que je me bats courageusement contre une longue maladie. Ce n’est pas moi qui suis malade, c’est la France. Comme vient de le démontrer la gestion des conséquences de l’ouragan Irma, la France est vraiment malade, parce que colonisée par des parasites chargés de piller sa richesse héritée de siècles de génie qui lui ont apporté, certes, non sans écueils, grandeur et prospérité.

Cette France malade n’attend pas un médecin qui revêtirait les traits d’une personnalité providentielle. Il serait naïf de croire qu’un général de Gaulle, un napoléon ou même un roi pourrait incarné le miracle dont le pays a besoin. Non! le seul médecin de la France, c’est son peuple guidé par Dieu. Or le moins qu’on puisse dire, c’est que le peuple guidé par Dieu est aujourd’hui écrasé par un peuple de substitution guidé par qui on sait… (Voir l’article précédemment sorti). Si, contrairement à bon nombre de personnes, je n’ai aucun doute sur l’issue heureuse du combat, j’ai l’obligation de questionner mon rôle dans ce combat. Bien sûr, jamais je n’ai eu la prétention que mon rôle soit déterminant. Mais entre apporté un petit grain de poussière à l’édifice et brasser le vide, il y a un monde. Or j’ai eu des prétentions en ouvrant ce blog. Cependant le constat est cruel:

Nombreuses sont les sources de réinformation déjà existantes qui, et c’est tant mieux, font ce travail bien mieux que moi dans mon coin. Dans ce contexte, dire autrement ce qui est dit déjà par d’autres n’est-ce pas enfoncer des portes ouvertes? Je suis également forcé de constater que malgré mes efforts, ce blog est resté confidentiel. Soyez rassurés lecteurs, je n’ai jamais attendu la gloire. Cependant je suis obligé de me demander si je fais bien un travail qui profite à quelques dizaines de personnes qui trouvent la même chose, voire certainement mieux ailleurs. Je ne suis pas doué pour l’autopromotion. Ainsi, je n’ai pas su au cours de ces années attirer lecteurs et contributeurs en nombre suffisant. Pour être contributeur à ce blog, je reconnais que la sélection est sévère. Placer le curseur est très difficile dans un pays où la liberté d’expression est chaque jour plus restreinte. Peut-être par prudence, peut-être par pragmatisme eu égard à la portée de ce projet, les quelques grands noms de notre famille de pensée qui lisent occasionnellement ces pages n’ont pas donné suite à mes propositions. Donc si je crois devoir me reconnaître un certain savoir-faire, je dois aussi constater que je n’ai aucun don pour le “faire savoir”. Or aujourd’hui c’est peut-être ce qui est le plus important.

J’ajoute que j’ai dû me remettre radicalement en question concernant mes capacités d’observation. J’ai sérieusement pensé en effet que Macron ne s’en sortirait pas. Jamais je n’ai imaginé une victoire de la droite nationale trop mal représentée, mais je pensais que Fillon surmonterait les embûches que l’oligarchie lui avait mises. La victoire de Macron en réalité dès le premier tour m’a beaucoup surpris. La prestation catastrophique au débat entre les deux tours d’une Marine Le Pen hystérique a fini de me bouleverser. Le triomphe de Macron m’a mis en PLS. Tout cela m’a donné le temps de la réflexion.

Macron est élu Président de la république. Tout le monde sait que c’est en réalité un criminel en col blanc qui a bénéficié pour être élu d’un ultra favoritisme médiatique, d’une grande mensuétude judiciaire et d’une fraude électorale qui n’a rien à envier au pays d’Afrique auquels nous donnons des leçons. Or les gens qui ont voté pour cet homme sont des complices de ce criminel. Ils auront les mêmes comptes à rendre que ceux à qui ils en demandent depuis 1945. Il apparaît clairement aujourd’hui que la victoire est impossible dans les urnes. Pourquoi? simplement parce que les règles du jeu ne sont pas les mêmes selon le camp auquel vous appartenez. En conséquence, informer c’est bien, mais d’autres le font mieux que moi et avec davantage de résultats. Cela aurait un sens s’il fallait obtenir des voix, mais comme nous l’avons vu plus haut, cela ne sert à rien. Aussi, ai-je décidé de me donner jusqu’au premier trimestre 2018 pour choisir de continuer ou de cesser les chroniques de ces pages.

Si je ne vois pas plus d’intérêt non pour la gloire ou pour du chiffre, mais pour créer un vrai débat, le blog fermera au plus tard en mars 2018. Rédiger pour ce blog est pour Boulevard Voltaire est trop chronophage.

En conclusion, je dirai que ce blog est aussi votre propriété. Si vous voulez que cela continue, venez débattre. Invitez de nouveaux lecteurs. Il n’y a pas de censure. La seule limite et elle est contraignante, est le respect de la loi et la courtoisie. Jamais un opposant ne sera censuré.

À vous lire.

Jacques Frantz

QUAND PARROT SOIGNE LES BONNES COMMUNAUTÉS

Vous avez sans doute vu dans les magasins spécialisés le casque de chez Parrot le Parrot Zik 3 dessiné par Philippe Stark. Continuer la lecture de QUAND PARROT SOIGNE LES BONNES COMMUNAUTÉS

Affaire Vincent Lambert, la CEDH rend son arrêt le 5 juin

Je reproduis ci-dessous le communiqué de presse de la cour européenne des droits de l’Homme.

comme vous le savez, la CEDH rend son arrêt le vendredi 5 juin. On retiens son souffle. Le 5 juin, la cour dira si oui ou non Vincent a le droit de vivre.
Continuer la lecture de Affaire Vincent Lambert, la CEDH rend son arrêt le 5 juin

Non, vous n’êtes pas dans un jeu vidéo!

On joue à nous faire peur, à moins que ce ne soit pas un jeu… Un hacker aurait réussi à prendre partiellement le contrôle d’un avion en vol depuis son siège passager. Continuer la lecture de Non, vous n’êtes pas dans un jeu vidéo!