ADIEU BONSAÏ

ADIEU BONSAÏ

Il y a des jours où, plus que d’autres, les animalistes nous les brisent. Je parle ici de tous ceux qui imposent leur vision du monde débarrassé de toute “exploitation” animale. On ne le sait pas assez, mais ces gens-là ne font pas que s’en prendre violemment aux boucheries non halal ou à la tauromachie. Ils s’en prennent aussi aux aveugles qui ont recours à un chien pour les guider. Et on va me faire croire que les gens de gauche veulent le bien de l’humanité? Aussi, en ce samedi matin pluvieux, qu’il me soit permis de vous parler de Bonsaï.

À presque 15 ans, Bonsaï a tiré sa révérence hier soir pour s’en aller rejoindre un monde où on ne souffre plus. Bonsaï a été élevé et éduqué pour guider une personne aveugle dans des villes que 75 ans de communisme dont 40 ans de communisme accéléré ont transformé en véritables cloaques du tiers-monde. Comme si cela ne suffisait pas, le tiers-monde y est importé en masse. Un jour il faudra qu’on m’explique pourquoi ceux qui fuient le tiers-monde font tout leur possible pour que chez nous ressemble à chez eux. Je reviens à mon sujet.

Bonsaï vivait dans le sud de la France avec un couple dont le monsieur est aveugle complet. Bonsaï a eu plusieurs années de vie active où il a fidèlement servi. Lorsque l’heure de la retraite a sonné, ce labrador a été remercié de ses bons et loyaux services par beaucoup d’affection et d’attention. C’est-à-dire qu’après avoir servi ses maîtres, ses maîtres, tout en restant ses maîtres, l’ont servi. Ils l’ont choyé, aimé, accompagné en s’adaptant à ses rythmes ralentissant au fur et à mesure des années. Et puis, comme toute vie terrestre à une fin, ils lui ont tenu la patte pour l’accompagner au seuil d’un monde dit meilleur.

Voilà exactement ce que veulent détruire les gauchistes. Sous couvert de lutter contre l’exploitation animale, il dénient le droit à l’animal d’avoir une place et une utilité dans la société. Et ils font la même chose avec tous ceux qu’ils prétendent défendre et protéger. Qu’il s’agisse de l’ouvrier, de l’immigré ou de l’animal, le nihiliste gauchiste a pour seul objet, détruire. Au contraire, en acceptant chacun sa condition et en obtenant le respect dû indépendamment de cette condition, on construit un monde apaisé et meilleur.

Bonsaï, tout au long de sa vie, est demeuré un chien, aimé, choyé, respecté, mais à sa place de chien. Même s’il est certainement difficile de mesurer le bonheur, gageons qu’il aura été un chien heureux qui a rendu ses maîtres heureux.

Aussi, qu’il me soit permis, moi qui n’ai jamais eu d’animaux, pas même un poisson rouge, de compatir à la peine des maîtres de Bonsaï.

Jacques Frantz

4 commentaires

  1. des preuves que les animalistes veulent interdirent les chiens d’assistance aux PH? submergée de sentimentalisme, le post fait l’appologie d’une sociétée hiérarchisée chaque individu accepte avec bonne humeur la place qui lui est assignée. le communisme est onnis en ce qu’il prétendu renverser cette hiérarchie au profit d’une égalité rééelle de tous.·
    Mais son appareil répressif est transfiguré en idéal démocratique lorsqu’il se met au service d’une société religieusement inégalitaire qu’une mafia domine sous la conduite du Capo et assassin Poutine. sous sa direction éclairée la russie est u pays riche, grâce aux ressources naturelles où habite un peuple paau(vre. Cette dévuotion seait plus justifiée p ou! l’empeureur chinioss qui ne bénéficie pas d’une telle complaisance! malgré des suscès réels.

    1. descargues.

      Si tu veux des preuves, tu te sorts les doigts du cul et tu cherches par toi même. Si tu as la flemme, tu passes ton chemin ‘et tu fermes ton clapet, ça fera des vacances à tout le monde.

      Le rédacteur de ce blog prend du temps pour rédiger des billets pendant que toi, comme tous les zététiciens de ton espèce, tu demande des sources, alors qu’il suffit de se pencher pour en trouver.

      Tu as de sales habitudes. Et quelque soient tes diplômes, ta loge ou ton obédience, intellectuellement flemmard tu es, intellectuellement flemmard tu restera.

      J’invite le rédacteur de ce blog à ne pas répondre aux injonctions de ce pitre tant qu’il ne fera pas le boulot par lui-même.

      Voila ce que donne 60 ans de socialisme ; des fainéants rabâcheurs de doxa, assistés, et qui veulent donner des leçons à la terre entière.

      PgB

    2. Cher Bernard,

      Je constate que tes commentaires sont de plus en plus hors sujet, voire lunaires. Je n’imaginais pas que la vieillesse était à ce point un naufrage. Tout de même, tu ne m’avais pas habitué à une orthographe et une typographie aussi incertaines.
      Même si je t’excuse bien volontiers en constatant que la tête ne suit plus, je te demanderais d’avoir assez de bonté pour ne pas faire d’injonctions. Autrement dit, si tu veux des preuves, sous-entendant une remise en question de la véracité de mes propos, je te recommande d’aller les chercher toi-même. Pour l’heure, un lecteur que j’espère tu remercieras, a eu la gentillesse d’envoyer ceci :

      https://fl24.net/2020/01/19/des-militants-animalistes-sen-prennent-aux-aveugles-assistes-par-leurs-chiens-guides/

      En espérant t’avoir instruit à mon modeste niveau, je te souhaite une aussi bonne journée que possible.

      Jacques

      1. j’admire votre courage d’opposant qui sous couvert d’identité truquée ne savent que manier l’insulte (grosse – Obama, ou Lepen, xénomane Robbinet, Freluquet…), procédé bien connu pour ne pas risquer que votre idéologies frustre, monomaniaque et haineuse ne soit percutée par une argumentation solide ramenant aux réalités de la vie . Vous n’avez aucune preuve que des leaders de cette mouvance se soient exprimés contre les chiens guide, chose qu’on peut trouver pour le racisme anti immigré.
        J’aimerai bien que tu assume ton amour pour Poutine et ta haine de Macron.
        Je reconnais ma paresse, attribut essentiel de la liberté ; comme le dirait
        Brassens qui était la bienveillance contestataire .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.