TOUS LES MORTS SONT ÉGOS, MAIS CERTAINS LE SONT PLUS QUE D’AUTRES

TOUS LES MORTS SONT ÉGOS, MAIS CERTAINS LE SON PLUS QUE D’AUTRES

Comme toujours, George Orwell est prémonitoire. Aussi, cette phrase extraite de “la ferme des animaux” est plus que jamais d’actualité.

ainsi, en Espagne aucun événement public ne débute désormais sans sa minute de silence en mémoire des morts du COVID. Pardon de “la COVID”. Je crois que j’ai raison de toujours me méfier des féministes.

Je me pose deux questions:
Le système va-t-il encore longtemps nous faire porter le deuil de gens qu’il a refusé de soigner?
Et puis qu’en est-il des autres morts? Pourquoi ceux qui sont morts prétendument du… (pardon…) de la COVID auraient-ils droit à davantage d’égards?

Jacques Frantz

PS. J’ai pris l’exemple de l’Espagne, mais il y en a beaucoup d’autres.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.