BRIGITTE ET JEAN-MICHEL S’INVITENT AU RÉVEILLON

BRIGITTE ET JEAN-MICHEL S’INVITENT AU RÉVEILLON

Encore une histoire de gallinacés.
Pas plus tard qu’hier, je me suis rendu dans un petit magasin où ma femme a ses habitudes. Il s’agit d’un de ces magasins qui permet à des producteurs régionaux d’écouler leurs produits en circuits courts, ce qui est une bonne chose. Malheureusement, comme toute vertu a ses vices, c’est un endroit qui fourmille de bobos et de boomers. Vous savez, ce genre de personnes qui ont oeuvré à la société de progrès nous vendant l’euthanasie avec le secret dessein de piquer leurs parents pour hériter, tout en piquant les plus jeunes de leurs petits-enfants pour se préserver eux)-mêmes le plus longtemps possible.

Alors que nous attendions notre tour derrière l’une de ces septuagénaires décadentes, voilà que je l’entends demander à la vendeuse quelle était la différence entre une poularde et un chapon. Comme je voyais la vendeuse hésiter, je suis venu à son secours en disant que la poularde s’appelait Brigitte, tandis que le chapon s’appelait Jean-Michel.

À l’explosion de rire dans le magasin, je me suis dit que l’affaire de la vie très privée de notre Président décadent avec son boomer décati n’était pas si confidentielle que je le pensais.

Jacques Frantz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.