L’AFRIQUE EST-ELLE BONNE HÔTESSE POUR LA DÉMOCRATIE?

OÙ CE QUI SE PASSE AU GABON EST UN ÉTERNEL RECOMMENCEMENT.

Nous sommes tous atterrés de ce qui se passe au Gabon:

Chaque fois le scénario est le même. Il y a un président au pouvoir, pour ne pas faire mauvais genre et par obéissance vis-à-vis de la main qui le nourrit, il organise une élection, il est élu suite à un scrutin à la sincérité douteuse, l’opposant conteste et la contestation est écrasée dans la violence.
Continuer la lecture de

S’il n’est pas journaliste, Hervé Gourdel est un homme mort

Hervé Gourdel n’est pas journaliste, il est donc un homme mort!
Nous avons appris effarés, vidéo à l’appui, la prise en otage du guide de haute montagne Hervé Gourdel et surtout l’ultimatum qui va avec.
Qui est responsable?
Responsables en tout premier lieu, les preneurs d’otages fanatisés nourris au racisme antifrançais attisé par le gouvernement algérien.
Responsable ensuite, le gouvernement algérien qui a toujours joué un jeu dangereux et équivoque avec l’Islamisme. Tantôt on le combat, tantôt on s’en sert. Dans tous les cas, les perdants sont toujours les mêmes. Quand bien même le gouvernement algérien serait sincère dans sa lutte contre le terrorisme islamique, force est de constater qu’il a échoué à l’éradiquer. Les militaires algériens sont beaucoup plus compétents pour déverser leur haine contre nous que pour mettre de l’ordre chez eux pour le bien de leur propre population.
responsable encore l’otage lui-même! Molière aurait dit, « mais que diable allait-il faire dans cette galère »? On a du mal à comprendre pourquoi un alpiniste chevronné va chercher un terrain de jeu aussi dangereux. Conscient qu’à l’heure où j’écris, Hervé Gourdel a peut-être déjà été le supplicier de ces ordures d’islamistes, je ne parviens pas à comprendre au nom de quoi on prend de tels risques.
Responsable enfin le gouvernement français. En effet, au lieu de combattre l’islamisme en Iraq, il serait bon de le combattre chez nous. Pour cela, mettre fin à l’arrivée massive de musulmans en provenance d’Afrique et d’Asie, et affirmer haut et fort que la France est une terre chrétienne. Cela ne veut pas dire que chacun ne serait pas libre de prier ou de professer comme il l’entend, mais il faut réaffirmer haut et fort que notre culture, notre conscience et nos valeurs trouvent racine dans l’évangile. Celui qui veut prier ou professer autre chose peut le faire dans le cadre privé ou associatif, mais de manière respectueuse de nos valeurs.
Je pense que les grands prophètes de la laïcité ont une large part de responsabilité dans ce qui se passe car sous couvert de laïcité c’est l’athéisme militant qui est professé. Sous prétexte de séparer l’Église de l’État on veut éradiquer le nom de Jésus-Christ de notre culture, de nos consciences et de nos habitudes. Au fait, pou mettre quoi à la place? Rien. Eh bien dans ce « rien », les musulmans mettent la conquête, qui, dans certains cas, revêt les atours de l’islamisme.
C’est bien connu le vide n’a pas sa place. Ce n’est qu’en réaffirmant qui nous sommes que nous ferons reculer l’islamisme. Encore une fois commençons par mettre de l’ordre chez nous au lieu d’aller en mettre chez les autres.
Je ne peux pas m’empêcher de me demander pourquoi et comment le gouvernement français parvient toujours à faire libérer les journalistes? Y aurait-il un traitement de faveur dans les négociations?
En tout cas, s’il arrive quelque chose à ce malheureux, Hollande et sa clique  de vassaux à la botte des intérêts américains auront un peu de ce sang sur les mains.
Plus que jamais,le mot d’ordre est nécessaire,
Hollande dégage
Jacques Frantz