Je soutiens Vincent Lambert.Ne tardez pas!

Un poignant entretien avec la maman de Vincent Lambert paraît dans le journal [Présent](http://www.present.fr). Je me suis permis de republier l’article que j’avais fait paraître dans ce blog le mois dernier.
Je vous supplie de signer et de faire signer autour de vous la pétition. Cet homme sans autre défense que l’amour de ses parents, c’est peut-être vous, c’est peut-être moi demain.
S’il vous plaît signez nombreux. Ne laissez pas ces gens se battre seuls.
François Hollande, lui a choisi. Il a choisi de ne pas recevoir Viviane Lambert.
À la place du coeur, cet homme a un enfumoir et une machine à calculer les coups politiques. Qu’il dégage.
<!–more–>
J’ai appris récemment l’existence d’un site web en soutien à Vincent Lambert.
Vincent Lambert est cet homme en sursis dont la vie tient à la décision de la Cour européenne des droits de l’Homme.
Pour rappel, Vincent est, suite à un accident de la route, dans un état de conscience minimale. Sa femme, qui a par ailleurs refait sa vie, un médecin et tout le banc et l’arrière-banc des militants de l’euthanasie en France, veulent à toute force la mise à mort de cet homme couché.
Je lui avais consacré dans ce blog un article intitulé “Affaire Vincent Lambert, la dure école de l’espérance”.
Si vous aussi vous voulez comme moi soutenir Vincent et les 1700 autre personnes dans le même état qui risquent d’être mis à mort comme des chiens que la société ne veut plus, alors ne tardez pas et allez sur le site “Je soutiens Vincent”.
Jacques Frantz.

Des chrétiens jetés à la mer parce que Chrétiens.

Dans ce qu’il faut bien appeler de la christianophobie ordinaire, 15 musulmans ont été arrêtés à leur arrivée en Sicile, accusés d’avoir jeté à la mer plusieurs dizaines de chrétiens. Continuer la lecture de Des chrétiens jetés à la mer parce que Chrétiens.

Interview donnée par Jean-Marie Le Pen dans Rivarol reproduite in extenso.

Depuis cette interview dans Rivarol, c’est le feu nucléaire contre Jean-Marie Le Pen. Comme d’habitude, les phrases sont sorties de leur contexte, et des jugements à l’emporte-pièce sont prononcés par des gens qui, dès qu’on prononce le nom de Le Pen ont la bave aux lèvres et les naseaux qui écument la haine. Pour se faire sa propre idée, le site Polémia de Jean-Yves Legallou publie in extenso l’interview tant décriée par ceux qui ne l’ont pas lue et qui ont juré d’avoir la peau d’un homme politique à la destinée hors du commun.
Pour ma part, si je trouve que Jean-Marie Le Pen a fait de nombreuses erreurs comme tout le monde, il mérite le respect car les faits, décidément têtus, lui donnent raison. Certains, au Front National devraient avoir à l’esprit qu’ils lui doivent les 25% dont ils sont si fiers aujourd’hui. Comme je l’ai dit notamment dans un article récent sur ce blog, Jean-Marie Le Pen a favorisé sa fille pour lui succéder, ce qui était injuste. Jamais Bruno Gollnisch aurait commis la félonie que Marine Le Pen a commis dans son interview sur TF1. Alors lisez, et surtout commentez. Le débat est ouvert. tout le monde est appelé à débattre dans la sérénité et la courtoisie. Bonne lecture.
Continuer la lecture de Interview donnée par Jean-Marie Le Pen dans Rivarol reproduite in extenso.

Le Vatican bloque la nomination du nouvel ambassadeur de France près le Saint-Siège

Si j’en crois le journal Le Monde d’aujourd’hui, le pape François aurait bloqué la nomination de l’Ambassadeur de France au Vatican. Continuer la lecture de Le Vatican bloque la nomination du nouvel ambassadeur de France près le Saint-Siège

Pourquoi des primaires?

Pourquoi des primaires?
L’UMP s’apprête à organiser des primaires pour choisir son candidat à l’élection présidentielle de 2017.
C’est vrai! On va avoir une telle indigestion de ces primaires que je ne devrais même pas écrire sur la question. Seulement comme ce blog se veut être un site d’observation et de débat politique, je suis bien obligé de m’y coller. Cela dit c’est promis on essaiera de se limiter au strict nécessaire, tant cette idée de primaires me casse les pieds. Encore que ce ne sont pas les pieds que ça me casse, mais tenir un blog exige un peu de tenue. En réalité, les primaires, je suis contre. Encore une bonne idée qui nous vient des États-unis. Encore une manière indigeste pour nous faire bouffer de l’“American way of Life”. Encore une manière surtout d’occuper l’espace quand on a rien à dire.
Ah mes enfants, vous allez en bouffer du Fillon, Juppé Sarkozy pour savoir qui sera battu en fin de compte. On va nous en faire une histoire à suspense comme si c’était un OM PSG.
Le gros problème, c’est que pendant ce temps, la situation des Français (en particulier des plus vulnérables) empire. Pendant qu’on occupe les esprits avec qui arrive premier et qui est favori ou qui est le meilleur outsider, on on occulte les vrais problèmes et surtout d’éventuelles solutions.
L’autre inconvénient des primaires, c’est que le procédé est utilisé par les socialistes. Pourquoi ce besoin de les imiter? Pourquoi la droite a-t-elle besoin de singer la gauche? À moins que cette UMP ne soit pas vraiment la droite? Poser la question c’est y répondre.
enfin, le procédé de primaires me semble contrevenir à un principe que je croyais gravé dans le marbre de nos institutions, à savoir le secret du scrutin.
Avec le système des primaires, le scrutin n’est plus tout à fait secret. Les gens qui s’inscrivent sur les listes électorales internes aux partis politiques pour participer aux primaires dévoilent de fait leur appartenance. Bien entendu on nous a juré que les listes étaient détruites. Mais les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent.
De toute façon, ce n’est pas un scoop, je n’ai pas l’intention de voter UMP aux prochaines élections. En outre, les primaires socialistes me laissent un goût de vide sidéral que j’aurais aimé ne pas voir se répéter. J’invite donc à une abstention massive car si l’élection est un devoir, la participation n’est qu’un jeu politicien et surtout un marché de dupes.

Jacques Frantz

Et voici que Jean-Marie remet le couvert!

voici que Jean-Marie a remis le couvert. Rien à foutre des stratégies. Rien à foutre du déferlement médiatique qui n’attend que ça. Rien à foutre de rien. Jean-Marie, a remis, le 2 avril chez Bourdin sur RMC, un couvert un peu réchauffé. Je dirais même, « Reich-chauffé. Continuer la lecture de Et voici que Jean-Marie remet le couvert!

Je suis pour la droite plurielle. Et vous?

voilà que je me prends à rêver de “droite plurielle”. Lors de son accession au poste de Premier ministre, grâce à sa victoire suite à la dissolution de l’Assemblée nationale sur une bonne idée de Juppé, Lionel Jospin avait inventé le concept de “gauche plurielle”. En quoi cela consistait-il?
On prend tout ce qui est de gauche, des radicaux francs-maçons jusqu’aux staliniens les plus compromis en passant par les écolos revenus du trotskisme moins glamour et on fait une majorité.

Alors moi je me suis demandé pourquoi n’avons-nous jamais fait ça à droite? On imaginerait une droite sans ennemis. Vous me direz avec des zouaves comme copé et Fillon, ce serait difficile, mais en tous cas moins difficile que cela ne l’est à gauche. Et puis si la gauche y arrive, on n’est pas plus cons qu’eux pour y arriver. Imaginez ce qu’aurait été le résultat des départementales si de l’UDI au FN tout le monde s’était uni pour battre la gauche! C’est pour le coup qu’on n’aurait pas eu une défaite mais une déroute du PS.
Parce qu’il faut le savoir, le pays souhaite et a toujours souhaité être gouverné à droite. Même en 81. En 1981, ce n’est pas la gauche qui a gagné, mais la droite qui a perdu.
si Chirac n’avait pas trahi son camp, Giscard d’Estaing aurait été largement vainqueur. Seulement voilà, Chirac, qui vendait l’Humanité du temps où il était à Sciences Po Paris, n’a jamais été à droite que pour la trahir.
Si toutes les droites et tous les talents de droite faisaient route ensemble, je suis certain de la victoire idéologique qui est déjà là dans les têtes! Ce n’est pas pour rien qu’on parle de lepénisation des esprits.
Ce qui me fait dire que la gauche n’a, en réalité, aucune légitimité à gouverner. Elle gouverne parce qu’elle est en partie trahie. alors on peut toujours rêver, mais tous les grands projets ont commencé par des rêves.
Aussi, je peux vous dire que ma voix n’ira pas à qui veut limiter le rassemblement à droite. L’objectif c’est battre la gauche pour gouverner un pays en vue d’un retour vers la prospérité.
On y croit!

Jacques Frantz