APRÈS L' »AMÉRIQUE S’ENRHUME » NOUS AVONS L' »AMÉRIQUE S’EMBRASE » (SUITE)

APRÈS L‘“AMÉRIQUE S’ENRHUME” NOUS AVONS L’“AMÉRIQUE S’EMBRASE” (SUITE)

Résumé du chapitre précédent.

La fusée de la campagne démocrate est en train de s’abîmer dans la mer de l’indifférence, et ce, malgré tous les efforts pour exploiter d’abord le virus et ensuite des émeutes raciales dont on a peine à croire qu’elles ne sont pas orchestrées.
Continuer la lecture de APRÈS L’ »AMÉRIQUE S’ENRHUME » NOUS AVONS L’ »AMÉRIQUE S’EMBRASE » (SUITE)

APRÈS L' »AMÉRIQUE S’ENRHUME » NOUS AVONS L' »AMÉRIQUE S’EMBRASE »

APRÈS L‘“AMÉRIQUE S’ENRHUME” NOUS AVONS L’“AMÉRIQUE S’EMBRASE”

Après nous en avoir servi des tartines sur l’Amérique qui s’enrhume avec un virus dont on sait maintenant qu’il ne nécessitait pas un arrêt presque complet de l’économie mondiale, les médias de l’oligarchie nous servent l’“Amérique s’embrase”. La cible, c’est toujours la même, c’est)à-dire Donald Trump. À peu près tout ce qui se passe est de la faute de Trump. Pandémies, tremblements de terre, cyclones, sécheresses, tempêtes de neige ou de grêle, c’est tout de sa faute. À croire que cet homme a des pouvoirs surnaturels.
Continuer la lecture de APRÈS L’ »AMÉRIQUE S’ENRHUME » NOUS AVONS L’ »AMÉRIQUE S’EMBRASE »