CE N’EST QU’UN AU REVOIR MARION

CE N’EST QU’UN AU REVOIR MARION

Nous apprenons avec, je dois dire pour ce qui me concerne, un peu de désarroi que Marion Maréchal Le Pen quitte la vie politique. À mon avis ça tombe mal car au-delà du microcosme politique, le pays a un immense besoin d’hommes et surtout de femmes comme Marion. Car Marion incarne selon moi le profil politique idéal. Elle incarne ce à quoi doivent ressembler les dirigeants de demain. Continuer la lecture de CE N’EST QU’UN AU REVOIR MARION

PASSÉE LA COLÈRE, VIENT LE TEMPS DE L’ANALYSE

PASSÉE LA COLÈRE, VIENT LE TEMPS DE L’ANALYSE

Cher lecteur, le temps de la colère étant passé, il est temps de faire une analyse des résultats du scrutin. Continuer la lecture de PASSÉE LA COLÈRE, VIENT LE TEMPS DE L’ANALYSE

ON LEUR AVAIT POURTANT DIT QU’ON N’AIMAIT PAS LES SONDAGES

ON LEUR AVAIT POURTANT DIT QU’ON N’AIMAIT PAS LES SONDAGES

C’est vrai que ça faisait trois jours qu’on n’en avait pas eu des sondages.

Continuer la lecture de ON LEUR AVAIT POURTANT DIT QU’ON N’AIMAIT PAS LES SONDAGES

MARION DOIT GAGNER

MARION DOIT GAGNER!

comme on pouvait s’y attendre, le candidat socialiste c’est retiré en PACA et dans la région Nord Pas-de-Calais Picardie. Sauf que cette fois, ça risque bien de ne pas suffire. Comme je l’ai dit dans mon article précédent, nous avons un problème de véritable arrogance du système. Au lieu de demander pardon pour ses échecs, le parti unique de la gamelle a préféré jouer sur les peurs, la morale et l’intimidation. Faut-il que ces gens-là soient à bonne distance des réalités pour croire qu’il suffira de se retirer pour sauver les meubles.

Arrêtons-nous un instant sur la situation: d’un côté, nous avons un cacique du vieux système dont moins d’un électeur sur quatre ne veut aujourd’hui. De l’autre, nous avons une jeune fille brillante qui incarne un renouveau de la politique qui va tout balayer. Sauver Estrosi, c’est sauver Guérini. Et ça les électeurs n’en veulent plus. Tous les électeurs honnêtes, ceux de gauche compris, sont écoeurés d’un retrait qui ressemble aux vieilles magouilles éculées. Je prends les paris sur le fait qu’Estrosi ne profitera pas du report de voix socialistes. Beaucoup de socialistes voteront blanc ou s’abstiendront. Le cas est emblématique car pour une fois, ce qui est proposé dans les régions où les socialistes se sont retirés ou vont se retirer, c’est l’image de la véritable alternance. En effet, l’alternance n’est plus entre l’UMP et le PS, mais entre l’UMPS et le Front national. Décidément les faits sont têtus. Estrosi ne refera pas son retard, il est trop important et les socialistes ne marcheront pas dans la combine. Pourtant, en PACA les socialistes s’y connaissent en matière de combine.

Jacques Frantz

UNE RACLÉE POUR LA GAUCHE, C’EST TOUJOURS UN BONHEUR!

UNE RACLÉE POUR LA GAUCHE, C’EST TOUJOURS UN BONHEUR!

Les enseignements à tirer sur le résultat des élections régionales sont nombreux et je ne vais pas en faire des tonnes. Continuer la lecture de UNE RACLÉE POUR LA GAUCHE, C’EST TOUJOURS UN BONHEUR!