Réponse à une lettre ouverte

Réponse à une lettre ouverte
Entre les deux tours des élections régionales, la Commission d’éthique évangélique, émanation du Conseil national des évangéliques de France, a publié une lettre ouverte.
Continuer la lecture de Réponse à une lettre ouverte

UNE RACLÉE POUR LA GAUCHE, C’EST TOUJOURS UN BONHEUR!

UNE RACLÉE POUR LA GAUCHE, C’EST TOUJOURS UN BONHEUR!

Les enseignements à tirer sur le résultat des élections régionales sont nombreux et je ne vais pas en faire des tonnes. Continuer la lecture de UNE RACLÉE POUR LA GAUCHE, C’EST TOUJOURS UN BONHEUR!

Élections départementales, Dans une république bananière, il n’y a pas de vote républicain qui tienne.

Parfois il arrive qu’on aime à dire “j’avais raison”.
Ben là, un fidèle lecteur de ce blog et moi-même avions raison. Nous avions raison de dire que les sondages (encore eux) étaient là pour manipuler et fausser les résultats du scrutin. Il y a plusieurs enseignements à tirer:
tout d’abord, si le PS et la gauche limitent la casse, c’est tout sauf un résultat honorable. Le premier ministre a en effet mis les moyens de la collectivité au service de sa campagne. Ces comportements sont dignes d’une république bananière.
Ensuite, bien que présent dans tous les rouages de l’État, le parti communiste français n’existe plus électoralement. C’est à peine s’il dépasse les 5% avec un Front de gauche qui ne représente que lui-même.
L’UMP quant à elle n’a pas de quoi pavoiser. Avec moins d’un électeur sur 3, on est très loin du triomphe qu’on pourrait attendre d’un parti d’opposition face à un pouvoir en déconfiture sur tous les dossiers qu’il a à traiter.
Enfin, le Front national fait les scores qu’on attendait et pas ceux que prédisaient les sondages pour faire peur. Il n’en reste pas moins que ce sont d’excellents résultats, des résultats historiques, malgré les commentaires entendus çà et là.
Il ne faut pas oublier en effet que le FN est seul et que ses résultats comptent seuls. Pour gonfler les résultats du PS ou de l’UMP on ajoute selon les cas les divers gauche ou les résultats des partis du centre. Les commentateurs sont gonflés de parler de déception d’un parti qui pulvérise ses résultats par rapport à une élection comparable. C’est comme ça, il va falloir se faire une raison, un électeur sur quatre vote FN. Un autre signe encourageant pour le FN est le plébiscite des villes administrées par ce dernier. À l’heure où j’écris, on parle de 60% à Hénin-Beaumont, par exemple. Par conséquent, là où il exerce le pouvoir, le FN donne satisfaction.
Cependant le FN aurait pu améliorer son score s’il avait eu une stratégie plus lisible. Timoré voire ambigu sur les questions de société, et surprenant sur certaines questions comme ses commentaires des résultats des élections grecques, le FN donne du fil à retordre à l’électeur qui a de la peine à s’y retrouver. Voilà pourquoi il n’obtient pas les résultats espérés.
Reste une déception. Le PS, au regard de son bilan calamiteux, est encore trop haut. Alors au second tour il n’y a pas de vote républicain qui tienne. On l’a dit cette république elle est bananière. Dimanche prochain il faut faire perdre la gauche coûte que coûte. Un seul mot d’ordre,
Hollande dégage.
Jacques Frantz