La peine de mort pour les terroristes? En Jordanie ça ne traîne pas!

Chers islamistes qu’il ne faut en aucun cas confondre avec nos musulmans qui sont tous modérés sauf une infime minorité. J’ose, moi qui suis infidèle et mécréant selon vos critères, un petit conseil:
Si vous aviez l’intention de prendre un ou plusieurs otages pour faire libérer l’un des vôtres en prison, évitez que ce ne soit un Jordanien. En effet, il pourrait en cuire à ceux à qui vous voudriez rendre service.

Ce qui vient de se passer est riche en enseignements. Pour la première fois depuis longtemps, la loi du Talion a été appliquée presque à la lettre. Je dis presque car sa Majesté le roi de Jordanie a été plutôt clément en réalité.
Les faits: Un pilote jordanien participant aux opérations de la coalition contre l’Organisation État Islamique a été pris en otage. L’Organisation a exigé pour sa libération la remise de deux personnes (dont une femme) appartenant à Al-Qaida et condamnées à mort en Jordanie.
L’otage jordanien a été exécuté dans des conditions particulièrement atroces. Immédiatement, les Jordaniens ont répliqué par l’exécution des deux condamnés. On a très peu entendu le Conseil de l’Europe ou l’ONU d’habitude si prompts à condamner les exécutions capitales.
S’agit-il d’une réponse proportionnée?
Nullement. En effet, dans un cas il s’agit d’une mise à mort extra judiciaire dans des conditions, comme on l’a dit, particulièrement atroces. D’un autre côté, il s’agit de l’exécution d’une peine prononcée par le système judiciaire d’un État souverain. La peine a été exécutée de façon habituelle selon les procédures de cet État. Je ne sais pas quelles seront les suites que compte donner l’Organisation État Islamique, mais il serait intéressant de voir si cette organisation continuera à l’avenir de s’en prendre aux ressortissants de ce pays. Je me souviens que dans les années 80, le Hezbollah et le mouvement chiite Amal avaient pour habitude la prise d’otages. Un certain nombre de Français, de Britanniques, d’américains furent détenus et parfois exécutés. Un jour, le Hezbollah a cru bon de s’en prendre à des diplomates soviétiques. L’URSS a envoyé à Téhéran deux cadavres de diplomates iraniens, sans doute pour apprendre à l’Iran dans un message fort qu’il vaut mieux éviter les ressortissants soviétiques. Les otages ont certes été exécutés, mais plus jamais on entendit parler de ressortissants soviétiques pris en otages.
Dans le cas qui nous occupe, il ne me semble pas choquant que le pouvoir jordanien ait répondu par la manière forte, et ce à divers titres:
1. On est en présence de dangereux extrémistes qui ne comprennent que le langage de la force. Il convient donc de parler le même langage qu’eux pour être compris.
2. À partir du moment où la détention de terroristes constitue de fait un danger pour autrui, il ne me semble pas scandaleux de les éliminer.
3. Enfin, un État qui n’a plus la peine de mort comme clef de voûte à son système judiciaire est un État émasculé. C’est un État incapable de répondre de façon adaptée à la guerre qu’on est en train de lui faire. Le Pen rappelait sur France Info qu’une guerre où l’on est tué, mais où on ne tue plus est une guerre perdue.
Sachons, en ces temps troublés, méditer cette parole de sagesse.
Pour autant, je ne pense pas qu’il soit bon de se mêler d’opérations militaires hasardeuses comme nous l’avons fait en Afghanistan pour complaire à Bush et à sa clique. Commençons donc par apporter des réponses fortes sur notre sol. Si les terroristes pris vivants risquaient une condamnation à la peine de mort à l’issue d’un procès équitable, je pense que cela serait de nature à restaurer l’autorité de nos États qui en ont bien besoin.
Hélas, pour cela il nous faut un autre homme à l’Élysée. Le mot d’ordre est, dites-le avec moi:
“Hollande dégage”.

Jacques Frantz

Du nouveau sur Saïd Arif, le terroriste échappé de Brioude : quand la connerie dépasse l’entendement, rien ne peut plus surprendre…

Je mets des guillemets car le texte n’est pas de moi. IL m’a été transféré par un policier à la retraite qui m’envoie des informations de temps en temps.
Je vous le livre à l’état brut.
Du nouveau sur Saïd Arif, le terroriste échappé de Brioude : quand la connerie dépasse l’entendement, rien ne peut plus surprendre…
Ce sont nos confrères du journal La Montagne, Carole Eon-Grolier et Jean-Baptiste Ledys, qui révèlent le scandaleux pot aux roses, confirmant une fois de plus que ce qui reste du journalisme se trouve en province, et non à Paris où les médias n’ont même plus le ressort pour tenter de retrouver un peu de crédibilité auprès du public…
Hier, nous indiquions que le terroriste (islamiste bien entendu) en résidence surveillée à Brioude aux frais des Français, s’était échappé, et que la police est en alerte totale pour le retrouver.
Philippe Nicolas, le patron de la Vieille Auberge, où Saïd Arif résidait depuis six mois, a déclaré « Lorsque je suis arrivé vers 8h30 sur le parking de l’hôtel, j’ai aussitôt vu que la voiture de société flambant neuve de ma femme avait disparu ».
« Je ne sais pas pourquoi mais j’ai aussitôt fait le lien avec Saïd Arif. J’ai filé dans sa chambre mais il avait disparu. » Le restaurateur prévient alors les gendarmes, il est 8h45.
Un quart d’heure plus tard, Saïd Arif ne se rend pas à la gendarmerie de Brioude comme il en a l’obligation, quatre fois par jour.
A 9h30, le plan Milan (un variante du plan épervier) est activé sur l’ensemble du département de la Haute-Loire.
Trop tard, l’islamiste avait décampé depuis samedi, à 22 heures.
Premier scandale :
Saïd Arif a été condamné en 2007 pour plusieurs tentatives d’attentats en France, puis libéré en 2011.
La France avait prévu de l’expulser vers l’Algérie, mais son gentil avocat a saisi la Cour européenne des droits de l’homme, qui s’est opposée à son expulsion, en raison de risques de torture.
Depuis, Saïd Arif vit à l’hôtel, en « résidence surveillée » mais pas si bien surveillée que ça, et aux frais des contribuables français qu’il veut massacrer..
Second scandale :
A sa sortie de prison, il a d’abord habité dans un hôtel à Millau, en résidence surveillée, et il s’en est échappé en janvier 2012. Cela n’a pas suffit à décider les cons qui font le mur de le coller en taule. Donc ils l’ont mis dans un autre hôtel, toujours en résidence surveillée, à Brioude (Haute-Loire) en octobre 2012.
Troisième scandale :
Le terroriste vient de s’enfuir une seconde fois. Il devait pointer quatre fois par jour à la gendarmerie, mais lundi matin, il avait disparu. Et sa fuite semble avoir été programmée, car le mois dernier, il a été aperçu en compagnie de trois islamistes radicaux, apparemment sans soulever les soupçons.
Pourtant, les trois islamistes radicaux qui sont venus lui rendre visite ont été reconnus, ils sont de Lyon. Ils ont été surveillés, car on sait qu’ils ont tenu leur conversation dans une voiture pour être l’abri de micros indiscrets. Ils ont été suivis, car ils ont été aperçus sillonnant la cité Saint-Julien. Et d’autres signaux clairs ne trompaient pas : Saïd Arif n’utilisait plus son téléphone portable depuis quelque temps mais une cabine téléphonique pour passer ses appels.
Et avec ça, on nous servira que les services de renseignement ont beaucoup appris de leurs erreurs et bavures de l’affaire Merah. Le gendarme de St Tropez n’aurait pas fait mieux…
Quatrième scandale:
plus con que ça, tu meurs !
Saïd Arif venait de percevoir 5.000 euros de l’agence Pôle Emploi de Brioude , qui lui a servi à s’enfuir.
C’est à dire qu’en France, un islamiste condamné pour avoir tenté de tuer des Français est non seulement logé à l’hôtel, nourri, blanchi, à vie et avec vos impôts, mais il reçoit en plus, de l’argent de Pôle Emploi …!!!…
Le mur du “con”

Italie / La Ligue du Nord vient de faire voter une loi anti-mosquée en Lombardie

Actu-Chretienne.Net

En Lombardie, l’une des régions les plus riches d’Italie, l’hostilité à l’islam progresse. Ici, la construction de mosquée est désormais impossible.

Voir l’article original 68 mots de plus

Mon oreille droite a été approchée par Sens Commun

Mon oreille droite a été approchée pour adhérer à Sens Commun. Mon oreille droite étant plus à droite que moi, j’ai écouté avec beaucoup d’attention ce qu’elle avait à me dire. Par galanterie autant que par courtoisie je suis allé sur le site de Sens Commun.
À mon avis il y a méprise. Sens Commun vient trop timidement et surtout trop tard. En plus, l’auteur de ces lignes n’oublie pas le passé. C’est bien d’être soutenu par Claude Goasguen, mais, je me souviens lorsqu’il parlait des miasmes du Front national. Or aujourd’hui, ce sont ses électeurs que vient draguer Sens Commun. Méritez-vous les suffrages de ceux que vous insultiez hier?
En outre, comment faire confiance aujourd’hui à ceux qui ont été ministres hier?
Quand Sens Commun dit “nous ne donnons pas de consignes de vote”, ce n’est pas ça que nous voulons. La seule consigne c’est battre la gauche partout où c’es possible. Ce pays est majoritairement de droite et souhaite être gouverné à droite. Seules des manoeuvres politiciennes permettent à un système fait de gens interchangeables de se maintenir au pouvoir. Voilà pourquoi, après mûre réflexion, Sens Commun me fait davantage penser à une canne à pêche aux suffrages des électeurs de droite.

En conséquence, nous attendons un grand rassemblement que où chacun à droite trouverait sa place. Le jour où Henri Guaino et Eric Ciotti accepteront de siéger dans un gouvernement aux côtés de Bruno Gollnisch, de Philippe de Villiers et de Bernard Antony, alors ce jour-là on pourra parler de véritable sens commun pour le bien de la nation.

Jacques Frantz

JUPPÉ CANDIDAT DU PS, ET POURQUOI PAS?

Pourquoi Juppé ne se présenterait pas comme candidat du Parti socialiste en 2017?
Il est pour le mariage homo comme eux, c’est un crâne d’oeuf comme eux, malhonnête comme eux, condamné par la justice comme eux!!!

Non franchement vous ne pensez pas qu’il a le profil?
Jacques Frantz

CHERS ÉLECTEURS DU DOUBS, LA FRANCE VOUS REGARDE!

L’électeur de droite en a marre de se faire flouer.

Dès hier, Juppé a déclaré qu’il valait mieux élire quelqu’un du parti de François Hollande plutôt qu’un candidat du FN.
En d’autres termes, Durant toutes les années où vous avez cru que Juppé était de droite, durant toutes les années où vous avez cru que Juppé était d’une extrême droiture, eh bien vous avez été floués. Souvenez-vous les grandes années du RPR. Souvenez-vous le temps où ce n’était pas Jean-Marie le Pen qui tenait le rôle du facho, mais Chirac. Souvenez-vous de l’Appel de Cochin. Souvenez-vous des grandes années où des jeunes Fringants du RPR comme Juppé tenaient un vrai discours de droite. Eh bien tout ça c’était de la blague. Juppé, Chirac et les autres ne sont que des militants d’eux-même dont le coeur penche à gauche.

Leur vraie famille, c’es le système. Cessez de leur obéir. cessez de jouer les chiens à collier. Dans le Doubs, envoyez un signal fort. De Chirac à Mitterrand en passant par Giscard et Pompidou, de Juppé à Hollande en passant par Valls et Fabius, ils sont tous pour le même modèle responsable de nos malheurs.
Ils portent tous la responsabilité du délitement de notre société. Ils sont responsables du délitement de nos banlieues transformées en zones de non-droit par une immigration irraisonnée. Ils sont tous les artisans des réformes sociétales qui vont détruire la cohésion sociale. Mariage entre personnes du même sexe et bientôt adoption et, à très court terme, traite des êtres humains avec la gestation pour autrui.
chers électeurs du Doubs, montrez à ces gens dimanche, par votre vote, la direction des poubelles de l’histoire. Donnez-leur un avant-goût de ce qui va se passer aux prochaines élections.

Si dimanche dans le Doubs, le candidat socialiste est élu, vous enverrez un message disant qu’ils font bien, qu’ils sont sur la bonne voie. En envoyant le candidat socialiste à l’Assemblée, vous sauverez la majorité de Hollande qui recueille probablement moins de 10% d’opinions favorables dans le pays.

chers électeurs du Doubs, la France vous regarde! Soyez-en digne.
Par votre vote, dites une fois de plus “Hollande dégage”.
Jacques Frantz

Et ferme ta grande gueule maintenant Charles Demouge

“Et ferme ta grande gueule maintenant Charles Demouge, n’oublie pas qu’on est chez nous”.
voici le tweet le plus virulent que j’ai vu sur ma TL ce soir.

Que certaines personnes issues de l’immigration en provenance d’outre-méditerranée ou d’Afrique Sub-saharienne fassent du racisme anti-blanc, c’est condamnable, c’est détestable, c’est innommable, mais on peut y trouver un commencement d’explication voire de logique. Qu’une personne non issue de cette immigration fasse ce genre de dérapage est purement incompréhensible. Ça en dit long sur le mépris que les pourris de la république UMPS ne se donnent même plus la peine de cacher. J’en ai cru à peine mes oreilles lorsque j’ai vu cette vidéo. Alors M. Demouge, ce jour, les électeurs ne vous l’ont pas envoyé dire. On est encore chez nous. Si les petits blonds vous emmerdent, ne tient qu’à vous de faire vos valises et d’aller habiter sous des cieux où il y en a moins.
Pas de chance M. Demouge, il vous restait parmi les petits blonds que vous méprisez tant quelques électeurs qui vous emmerdent dans les urnes. Hélas de nombreux électeurs qui vous emmerdent sont restés chez eux aujourd’hui.
Imaginez si vous aviez dit “ce sont les petits noirs qui m’emmerdent”, nul doute que les associations abondemment subventionnées seraient déjà montées au créneau et auraient déjà donné les suites judiciaires qui s’imposent. Là, à part l’AGRIF, personne n’a bougé. On attend avec impatience une réaction du Premier sinistre Valls sur le “vivre ensemble”, on attend avec autant d’impatience que le bureau de l’UMP se réunisse pour prendre les sanctions qui s’imposent, et enfin, comme je l’ai dit, on attend avec gourmandise que le MRAP et la LICRA envoient leurs avocats sur une affaire de racisme caractérisé.

Malheureusement, la suite on la connaît. Ce racisme-là est permis. Depuis les propos de M. Demouge, et déjà depuis les propos de M. Valls sur les “blancos”, on sait qu’il est encouragé.

désormais, l’ennemi à abattre est connu. Il est blanc, il est hétérosexuel, il est parent de deux enfants et a des revenus moyens qu’il faut ponctionner pour le faire crever.

Pas plus tard que vendredi, j’appelais de mes voeux un jour de colère bis. Un jour de colère où on dirait à M. Demouge et à ses amis de l’UMP et du Parti Socialiste, “on est chez nous”.

Lecteur, tu connais ma méfiance vis-à-vis du FN et de ses cadres dirigeants. Cependant, dans le Doubs, il ne faut en aucun cas envoyer un socialiste à l’Assemblée. Cela aurait trois avantages:
1. Une bafe aux racisme anti-français et anti-blanc;
2. Cela fragiliserait la majorité PS déjà moribonde.
3. Cela ferait réfléchir tous ceux qui auraient des velléités de front républicain aux prochaines départementales.
cher lecteur et électeur du Doubs, tu as mis ton pied au cul de celui que les petits blonds emmerdent, ne tient qu’à toi de transformer l’essai.

À l’heure où j’“écris, les résultats viennent de tomber et ils sont très serrés. Aujourd’hui tu as dit par ton vote: ”M. Demouge on vous emmerde“! Au deuxième tour, tu dois dire ”Hollande Dégage"!

Jacques Frantz

P.S. Je ne suis jamais grossier dans mes posts. Les mots m’ont été imposés. voici l’adresse du tweet