DE NOUVEAU, LE PRÉSIDENT HOLLANDE ET SA CLIQUE S’EN PRENNENT AUX FAMILLES!

DE NOUVEAU, LE PRÉSIDENT HOLLANDE ET SA CLIQUE S’EN PRENNENT AUX FAMILLES!

Décidément, ce président et son gouvernement de voyous ne laisseront pas respirer les classes moyennes. Le Rapport le Déaut, dont se sont fait l’écho de nombreux médias, prévoit en effet la suppression de l’APL (Allocation Personnalisée au Logement) aux étudiant dont les parents bénéficient d’une demi-part fiscale, l’étudiant demeurant au sein du foyer fiscal de ses parents.

Tout d’abord, ce gouvernement utilise les mêmes méthodes de communication qui ont fait la popularité de Hollande. On balance un rapport qui reflète exactement les intentions du gouvernement. Ensuite, on attend de voir les réactions. Simultanément, on active les relais de propagande médiatique pour justifier la mesure.

comme d’habitude, la mesure est idéologique. Elle consiste à frapper les classes moyennes. Après le plafonnement des allocations familiales. Il s’agit de cajoler un électorat toujours plus redevable aux dépens de la branche de population qu’on déteste. Il faut à tout prix que les souchiens moyens crèvent. Il s’agit de dégager de l’argent pour des étudiants issus d’un électorat beaucoup plus favorable.
D’un point de vue économique, cette mesure est à la fois injuste et idiote.
D’abord elle pourrait priver d’études certains étudiants ne pouvant se loger en chambre universitaires, celles-ci étant réservées à une population que je m’interdis de nommer ici pour bien rester dans le cadre de la loi, mais j’imagine que vous avez suivi mon regard. Si tel n’est pas le cas, faites un tour dans une cité universitaire et vous comprendrez.

Ensuite, cette mesure va forcément ralentir l’économie. Certains parents avisés investissaient dans l’immobilier en achetant un appartement qu’ils mettaient à la disposition de leurs enfants pour qu’ils puissent faire des études. Les études finies, souvent l’appartement était reloué à d’autres étudiants ce qui permettait de résoudre, au moins partiellement, le problème de logement que connaissent bon nombre d’étudiants résidant dans des villes universitaires.
Ainsi, le gouvernement s’attaque au progrès économique des familles. Il s’attaque à l’ascenseur social. Ce que veut ce gouvernement ce sont des pauvres. Il veut des gens qui régressent économiquement.

Jusqu’à quand les familles se laisseront plumer? À quand le prochain jour de colère?

Jacques Frantz.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s