LE JOUR DE LA GRANDE FRAUDE

LE JOUR DE LA GRANDE FRAUDE

Allons enfants de la macronie!
Le jour de fraude est arrivé!

Je m’arrête ici car je ne suis pas très doué pour faire les chansons. Après tout chacun son truc! Vous l’avez remarqué, il est exceptionnel que je fasse des articles le dimanche! J’ai en effet tendance à considérer que le dimanche est un jour réservé au repos, au Seigneur et pas à la politique. Mais aujourd’hui, je voulais m’exprimer avant le résultat du premier tour de scrutin de l’élection présidentielle en France. J’en ai relativement peu parlé étant donné qu’on ne parle pas du néant. La campagne fut insipide et dénuée de tout intérêt. Du reste, tout le monde a compris depuis l’accession de Joe Biden à la Maison blanche, que pour être élu, il ne faut surtout pas faire campagne. Or ce que veut Freluquet, c’est rester coûte que coûte au Chateau. Il veut continuer à se gaver aux frais du contribuable, continuer, toujours aux frais du contribuable, de se déguiser, une fois en parachutiste, une autre fois en Zelensky, et surtout il veut continuer d’échapper à la justice parce qu’il est avant toute chose un véritable voyou. J’oubliais l’essentiel, il veut continuer de s’enrichir. Parce que vous l’avez vu comme moi sur sa déclaration patrimoniale, on a presque envie d’ouvrir une cagnotte pour l’aider un peu. Aussi, mes chers lecteurs, si vous avez des vieilles fringues, même inutilisables, envoyez-les de toute urgence rue du Faubourg Saint-Honoré. Oui, parce qu’il n’a plus rien. Il a dépensé tout ce qu’il avait gagné comme banquier. On se demande comment du reste. Probablement que Jean-Michel le torche avec des billets de banque.

Alors pour que l’élection ne devienne pas un véritable naufrage à cause de l’abstention, on a laissé entendre que peut-être ce ne serait pas joué… Peut-être même que Marine Le Pen pourrait servir de lot de consolation à qui a rêvé de voir un autre Le Pen aux affaires, sans que cela ne soit possible, tant les manoeuvres de fraude et de diabolisation ont été nuisibles au camp national. Dans l’entourage de la mémère à chats, certains y croient dur comme fer. Au Château, cependant, on n’a pas l’intention de se laisser faire. Aussi, une qualification d’Emmanuel Macron pour le second tour ne peut être qu’une fraude. Comment pourrait arriver en tête quelqu’un qui a fait des résultats catastrophiques à toutes les élections intermédiaires, quelqu’un qui a fait une fausse déclaration de patrimoine, quelqu’un qui a mutilé des manifestants, quelqu’un qui a mis le pays dans un état de véritable faillite. Malgré tout l’air qu’il peut brasser, la ventilation ne parvient plus à couvrir le son des casseroles tintinnabulantes accrochées à son derrière passé au Karcher du dollar.

Une autre preuve du vol de cette élection, c’est l’un des derniers podcasts de Tristan Mendès France qui nous explique que les complotistes font déjà entendre la “petite musique” de l’élection volée. C’est une manoeuvre bien connue où le délinquant se plaint à l’avance des accusations qui pourraient être formulées contre lui. “Vous savez, on va m’accuser de ceci ou de cela, eh bien ce ne sera pas vrai”. Si bien qu’une fois le forfait commis, il peut toujours dire, “vous voyez je vous l’avez bien dit qu’on allait m’accuser”. Foutèse! L’électorat de Macron constitué de vieux boomers que trois doses de Pfizer n’ont pas encore achevés ne pèse en réalité pas plus de 8%. Même avec une forte abstention, Freluquet s’est tellement fait d’ennemis, (entre les gilets jaunes, les soignants ou les “non-vaccinés” qu’il a maltraités et les gens qu’il emmerde), qu’il est mathématiquement impossible qu’il se qualifie. Vous me direz certainement que j’exagère et que les précités vont tous s’abstenir. Cependant, même si tout a été fait pour favoriser l’abstention, (à commencer par avancer la date de l’élection pour qu’elle tombe au moment où une partie des Français prend des vacances), il a été tenté de corriger le problème pour que ladite élection ait tout de même un semblant de légitimité. Imaginez qu’une majorité ne se rende pas aux urnes, cela ferait tache.

De deux choses l’une: soit Macron triche, soit il ne se qualifie pas pour le second tour. Je ne vous cache pas que j’ai bien envie, en ce dimanche béni des rameaux, d’aller faire brûler un cierge devant la statue de Saint Vladimir à cet effet.

Jacques Frantz

3 commentaires

    1. Je suis protestant, mais ce dimanche j’étais invité à la messe des rameaux auxquels je me suis rendu avec plaisir. Je crois en l’intercession des saints, mais aux saints vivants dans notre communauté. Les saints dont parle Paul dans ses épîtres sont les membres actifs de l’Église.
      Je ne prie pas les saints canonisés par l’Église. L’autre jour, un ami catholique me disait prier Saint Jean-Paul II quant il avait un problème pour ouvrir une porte. Le souci est que ce jour-là, il n’avait pas la bonne clé. Et Jean-Paul II n’a rien pu faire. Probablement qu’il avait ski ou piscine.

  1. Sans compter que ni Dieu, ni ses saints ne sont nos dépanneurs. Jean-Paul II n’est pas devenu serrurier en arrivant au Ciel, pas plus qu’Antoine de padoue n’a soudain acquis le pouvoir de faire réapparaître quelque objet égaré sous le lit ou tombé derrière un meuble. Cette forme de paganisme sous un manteau d’apparence chrétienne revient à faire de Dieu notre serviteur. Or Dieu n’est pas notre serviteur ! Il est notre Père, et ce n’est pas du tout la même chose. En tant que Père, Il veille sur nos besoins, y compris matériels, d’où la légitimité de la demande du pain quotidien, demande à laquelle nous exhorte le Seigneur Jésus Lui-même et à sa suite, Paul en Philippiens 4. . Nous n’avons pas pour autant à lui demander d’assumer à notre place les conséquences de nos manquements au plus élémentaire bon sens. Il serait temps que certains reviennent à une manière tant soit peu intelligente de croire en Dieu et de lui faire confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.