CONFÉRENCE DE PRESSE COMMUNE POUTINE MACRON

CONFÉRENCE DE PRESSE COMMUNE POUTINE MACRON

Comme chacun sait, Emmanuel Macron s’est rendu à Moscou hier, avant de se rendre à Kiev aujourd’hui pour chercher une solution visant à apaiser les tensions dans la région.

Le Président Poutine a reçu son homologue français pendant plus de six heures. L’objectif du président russe est d’assurer la désescalade fort de ce que la présidence française a absolument besoin d’un succès diplomatique. Le bilan, en effet est, comme dans de nombreux autres domaines, tout à fait catastrophique.

Il s’est passé ce qu’on avait dit qu’il se passerait. Macron s’est fait fort de pousser Kiev, qui n’a pas le choix, au respect des accords de Minsk. Aujourd’hui, Macron se rendra à Kiev pour dire à Zelensky qu’il a obtenu de Moscou la promesse du respect de l’intégrité territoriale de l’Ukraine. Rappelons ici que Moscou n’a jamais eu l’intention d’“envahir l’Ukraine”, comme le fait croire la junte médiatique en Europe et aux États-Unis.

Du côté de Washington, on est maintenu en respect par la dissuasion militaire de la Russie qui ne peut accepter un élargissement de l’OTAN vers l’Est. Même si ce n’est pas acté dans le droit, dans les faits, l’OTAN sait qu’elle devra renoncer à sa doctrine selon laquelle chaque État souverain est libre de contracter les alliances qu’il souhaite, sans tenir compte de la situation géographique environnante. C’est, nous le savons, la seule issue raisonnable. Par conséquent, la seule chose que les États-Unis ont à offrir aujourd’hui, c’est la promesse, au moins tacite, de ne pas provoquer la Russie avec l’adhésion de l’Ukraine et de la Géorgie.

Comme quoi les faits sont têtus. Car si la Russie avait été faible militairement, l’OTAN aurait absorbé l’Ukraine et la Russie aurait été entourée de missiles américains. En réalité, ce qui est important, ce n’est pas tant que la Russie soit forte, c’est qu’une seule force ne domine pas. À tout pouvoir il faut un contre-pouvoir.

Jacques Frantz

5 commentaires

  1. Freluquet a beau jeu de se mettre en avant, dans le rôle de celui grâce à qui la guerre n’arrivera pas… alors même que de bruits de guerre, il ne s’en fait entendre que dans les médias de grand chemin à la botte d’un pouvoir en quête d’au moins un bon point pour redorer quelque peu, aux yeux de l’électorat, le bilan catastrophique de ce quinquennat. de la vantardise à l’état pur, ou bien le début du règne d’un personnage dont on dit qu’il fera une solide alliance avec plusieurs pour une semaine, mais qu’au milieu de la semaine… (Daniel 9:27). À suivre !

  2. La Russie n’est menacée par personne, c’est son régime de mafia autocratique qui cherche à intimider les peuples dès qu’ils aspirent à la liberté par peur de la contagion du peuple russe lui-même.
    Si tu es cohérent tu dois admettre une position symétrique pour les Etats-unis en amérique centrale et du sud qui légitime leur intervention dans leur zone.
    Et bien sûr Tahiwan qui doit renoncer à ça démocratie pour se fondre dans la merveilleuse chine !

    1. Je crois que les États-Unis ne se sont pas beaucoup gênés. Puerto rico ou le Costarica en savent quelque chose.

      Pour ce qui est du sort de Taiwan, qui, je te le rappelle, n’est pas un État reconnu internationalement, il sera absorbé tôt ou tard. On peut le regretter, mais a-t-on vraiment le choix? Peut-être en eut-il été autrement si on n’avait pas favorisé le développement de la République Populaire de Chine si chère à tes amis de gauche en lui déléguant toute notre industrie et en lui transférant des technologies sensibles. Malheureusement, comme on fait son lit on se couche. Il paraît que Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.

      JF.

      1. C’est Bossuet, maître de l’éloquence française, qui est l’auteur de cette excellente formule qu’à ce jour rien n’est jamais venu démentir !

  3. Mais c’est bien sûr, il fallait empécher 1.2 miliard d’homme d’accéder au développement! désolé mais pour moi un chinois vaut un blanc en sur poids.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.