NATACHA ENCORE ET TOUJOURS

NATACHA ENCORE ET TOUJOURS

Natacha Rey était le 21 janvier dernier en live chez Mike Borowski pour la seconde fois. Jamais deux sans trois. D’entrée, nous pouvons dire que l’entretien était mieux tenu que le précédent donné à Chloé et Hayssam qui du reste a été retiré sur conseil de l’avocat de Natacha. En outre, c’est l’entretien le plus bref que Natacha a donné.

J’ai été beaucoup critiqué pour l’article déjà écrit sur le sujet. Donc j’en remets une couche. C’est bien normal! Je n’ai pas pu écouter le live en direct, vu que j’étais à Genève, aux côtés de Chloé Frammery pour la soutenir dans le conflit qui l’oppose à la fonction publique dont elle est iniquement suspendue. Ça n’est en effet pas parce que j’émets une critique que je m’exempte de solidarité.

Qu’apprend-on à l’occasion de ce nouvel entretien? Rien sur le fond de l’affaire à qui Natacha doit sa notoriété. On en aprend beaucoup en revanche sur son conflit avec Xavier Poussard de “Faits et documents”. Je ne vais pas entrer dans le détail ça n’a aucun intérêt. Je trouve par contre ce conflit dommageable à toute l’affaire et à la manifestation incontestable de la vérité. Car si Faits et documents a moins fait le buzz, sa lecture soutient l’ensemble de la crédibilité de toute l’affaire. À titre personnel, jamais, si je n’avais pas lu la série d’articles consacrée à Brigitte Macron, je n’aurais marqué le moindre intérêt à cette affaire assez rocambolesque.

Natacha Rey revient beaucoup sur les déboires qu’elle subit depuis qu’elle est sortie de l’ombre. On peut comprendre que ce soit douloureux et très pénible. On comprend en revanche difficilement que Natacha s’en étonne. Les exemples où le “château” devient très méchant dès qu’on fouille dans ses petits secrets les plus sordides sont en effet nombreux. Pour ne prendre qu’un seul exemple, on rappellera les barbouzeries de Mitterrand pour cacher sa fille adultérine et sa double vie. Péché véniel à côté de ce qu’on croit percevoir au travers du brouillard de l’affaire connue désormais sur les réseaux sociaux comme l’“affaire Jean-Michel Trogneux” qui, si elle devait se confirmer, implique un sordide mélange de mauvais goût et de pédocriminalité. Donc Natacha Rey ne devait pas s’attendre à de la mansuétude de la part de la force publique. Car comme on ne peut rien lui reprocher sur le plan pénal, c’est socialement qu’on essaie de la détruire. C’est tout à fait dégueulasse, mais c’est la macronie qui règne sans partage sur la France qu’elle détruit. Comme je l’ai dit dans mon précédent article, sortir de l’ombre est, pour Natacha, une erreur funeste. Je pense donc que Poussard était sincère lorsqu’il disait vouloir la protéger.

Bien sûr, Natacha Rey peut bien prétendre que la notoriété de l’affaire a véritablement “décollé” après sa première apparition en live. Il faut savoir que toute affaire qui sort dans Faits et documents est mise sous l’hédredon le plus longtemps possible. Les affaires, quand elles sortent par ce biais, (quand elles sortent) mettent beaucoup plus de temps. C’est une preuve que le pouvoir prend cette publication très au sérieux et la craint. Cela ne vaut-il pas mieux que d’affronter un véritable cyclone de représailles de la part du pouvoir? Surtout quand ce cyclone éclabousse les proches?

On reste déstabilisé par la naïveté confondante de Natacha Rey. Toutefois, l’ensemble des tentatives de désamorçage de cette affaire par les médias plus ou moins officiels ayant échoué, il est presque impossible de mettre en doute la véracité des éléments avancés par Natacha Rey, tout en s’efforçant de conserver le conditionnel. Nous restons très solidaires et très respectueux face au courage de cette femme qui est en train de tout risquer. Cela dit, un fait intéressant est sorti de cet entretien. On apprend qu’il existerait un frère jumeau de Jean-Michel que la communication du “château” essaierait de faire passer pour le Jean-Michel qu’on cherche depuis si longtemps. Ils ont mis le temps pour trouver cette parade. Est-ce bien sérieux pour des communiquants payés à prix d’or avec l’argent des contribuables?

Toujours est-il que la plus grande erreur de Natacha Rey a été de se mettre en avant. Si elle n’a rien de nouveau et de décisif à annoncer, il est urgent qu’elle se taise. Les menaces ne servent à rien. Sa communication lui nuit et nuit à la crédibilité de toute l’affaire. Natacha dit avoir confié ses dossiers à des journalistes. Très bien, alors il faut qu’elle les laisse travailler et qu’elle se mette en retrait.
On lui souhaite le meilleur et nos prières l’accompagnent.

Jacques Frantz

6 commentaires

  1. Le grand problème avec ce genre d’histoires est qu’il est très difficile de s’appuyer sur quelque donnée objective que ce soit pour étayer une intime conviction. Je me souviens d’une époque où il était à la mode d’affirmer que l’aventure Apolo 11 était un montage effectué dans un studio au fin fond de l’Arizona et que les astronautes n’étaient en réalité jamais allés marcher sur la Lune, tout cela étant une vaste opértion de propagande dans le cadre de la Guerre Froide. Je n’ai pour ma part jamais cru à cette version des faits car marcher sur notre satellite naturel ne m’a jamais semblé être si hors de portée que cela des capacités humaines, d’autres prouesses scientifiques, bien plus utiles mais tout aussi remarquables, ayant été faites avant et parès cet événement. Mais voilà, ce n’est qu’une opinion. Une fois la rumeur lancée, allez prouver quoi que ce soit ! L’histoire du frère jumeau de Jean-Michel est de cet ordre. Quelqu’un qui dit s’être lancé dans une contre-enquête prétend avoir rencontré Jean-Michel en personne mais son raisonnement est un peu semblable à ce que je viens de dire, à savoir que tout argument en faveur de l’une ou de l’autre des deux thèses en présence ne convaincra jamais que soi-même… Alors, que penser de cette vidéo ?

    https://www.youtube.com/watch?v=cD0SPHRuVqw

    1. Non, je pense que les enquêtes de Faits et documents et de Natacha Rey fourmillent d’éléments objectifs. C’est précisément pour ça que les journalistes n’arrivent pas à désamorcer. Tant que Jean-Michel sera introuvable, il sera impossible de désamorcer l’affaire. Or si Jean-Michel était « trouvable », cela ferait longtemps qu’il serait trouvé et tout cela se serait terminé dans un gigantesque éclat de rire et sous un trollage massif dont nos adversaires « bienveillants » ne se seraient pas privés.

      Pour faire bonne mesure, je partage une page qu’un lecteur a porté à ma connaissance. J’en profite pour le remercier. Même si l’article finit par s’écarter du sujet, je trouve qu’il fait une bonne synthèse des connaissances actuelles.
      http://pressibus.org/gen/trogneux/index.html#intro

    1. Pour le coup je ne m’engagerai pas là-dedans. C’est le genre d’information totalement invérifiable qui ne mettra personne d’accord. Par conséquent on évitera de perdre trop de temps. Je sais qu’il existe des sosies de Poutine, de la reine d’Angleterre etc… comme je l’ai dit c’est sans fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.