CHLOÉ FRAMMERY, UNE STAR SUR FRANCEINFO

CHLOÉ FRAMMERY, UNE STAR SUR FRANCEINFO

Oui, vous m’avez bien entendu. Non seulement grâce à sa tournée militante triomphante en France, où elle se bat avec d’autres pour Vincent Fréville et Jean-Bernard Fourtillan, mais encore grâce au “Danube de la pensée” que sont Rudy Reichstadt et Tristan Mendes, notre Chloé, à qui un excellentissime portrait a été consacré dans ces pages, pulvérise les frontières.

Figure-toi belle lectrice, que j’ai écouté le podcast “Complorama”, où Tristan Mendes et Rudy Reichstadt nous dictent ce qu’il faut penser. C’est très pratique, comme je le dis toujours, lorsqu’on a besoin d’une boussole qui montre le sud. Or figurez-vous que ces deux immondes compères nous dressent dans leur dernier envoi une liste d’infréquentables dont Chloé a l’insigne honneur de faire partie, l’accusant au passage d’antisémitisme. Cela constitue sans aucun doute une diffamation car Chloé n’a jamais été condamnée pour un tel délit. En effet, il convient de rappeler que l’antisémitisme est un délit. Chloé, je le suppose, tout au moins je l’espère, ne manquera pas de faire rendre gorge devant les tribunaux de cette accusation. Sauf que Chloé semble ignorer une chose: l’antisémite n’est pas celui qui n’aime pas les Juifs, mais c’est celui que les Juifs n’aiment pas.

Dans tous les cas, notre amie dont je vous invite à relire l’excellent portrait, ne répond ni à l’un ni à l’autre de ces critères. Je ne lui connais en effet aucune déclaration hostile aux Juifs. De même, ni rien ni personne ne permet de dire que les Juifs n’aiment pas Chloé. J’ai même l’absolue certitude qu’une écrasante majorité silencieuse de Juifs éclairés apprécient Chloé ou au pire sont indifférents.

Ce qui est encore plus drôle, et qui m’a fait pisser de rire jusqu’à me mettre en danger d’incontinence chronique, c’est lorsque ces deux voyous penseurs autoproclamés classent Chloé à l’extrême-droite. Si seulement! Parce que si Chloé était d’extrême-droite ça se saurait. Si cela arrive, promis je m’installe avec elle à Lourdes pour élever des saumons en permaculture.

Comme quoi avant de se proclamer “vérificateurs de faits”, il faut un peu bosser et connaître son sujet. Si d’aventure, ces deux imbéciles qui ne représentent qu’eux-mêmes avaient parcouru ces pages, ils n’auraient pas commis une telle bévue.

Moyennement confiant en la justice, j’ose cependant espérer que Chloé fera respecter son bon droit non seulement face à ces deux imposteurs, mais encore face à la chaîne au contenu très partisan et gavée d’argent public.

Jacques Frantz

2 commentaires

  1. Les soi-disant vérificateurs, parlons-en ! Entre un nutritionniste naguère suspendu par l’Ordre des Médecins pour mélange des genres entre médecine et publicité (on se demande bien à quel titre il vient ouvrir sa très grande bouche au sujet du virus couronné que l’on sait), et l’une des plus éminentes généticiennes au monde, c’est cette dernière que nous présentent comme un danger ces redresseurs de torts auto-proclamés ! Et ne parlons pas des prétendus chroniqueurs d’une émission quotidienne visant nous dit-on, à susciter des débats sur ce qui agite les réseaux sociaux… des gens dont je préfère ne pas qualifier le niveau intellectuel. Comme je le lisais récemment sur justement l’un de ces réseaux sociaux, à se demander si le bon populo qui fait allégeance à cette bien-pensance ne mérite pas finalement ce qui lui tombe actuellement sur le coin de la figure… quant à moi, je pense que j’ai déjà gagné la médaille de politesse, deux fois de suite que je réussis à me retenir d’employer le même gros mot ! « Moyennement confiant », voilà bien la position raisonnable pour ce qui est de la Justice,encore que seule celle de Dieu, qui est vraiment juste, est normalement digne de la majuscule… tant il est vrai, pour parodier un célèbre réalisateur, que les imbéciles, ça fait confiance à la justice de son pays, c’est même à ça qu’on les reconnaît !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.