APRÈS L' »AMÉRIQUE S’ENRHUME » NOUS AVONS L' »AMÉRIQUE S’EMBRASE » (SUITE)

APRÈS L‘“AMÉRIQUE S’ENRHUME” NOUS AVONS L’“AMÉRIQUE S’EMBRASE” (SUITE)

Résumé du chapitre précédent.

La fusée de la campagne démocrate est en train de s’abîmer dans la mer de l’indifférence, et ce, malgré tous les efforts pour exploiter d’abord le virus et ensuite des émeutes raciales dont on a peine à croire qu’elles ne sont pas orchestrées.

Comme je l’ai déjà dit, rien avec Trump ne se passe comme prévu. Pour la gestion de la “pandémie” il n’en a fait qu’à sa tête, et pour les émeutes, il refuse de jouer les lapins hibnotisés par des phares. Et puis il faut se rendre à l’évidence. Trump gère plutôt pas mal la tempête médiatique.

À l’heure où j’écris, un ancien délinquant noir est mort lors de son interpellation par des policiers blancs. Ajoutez à cela des images qui tournent sur les réseaux sociaux, des journalistes à peu près aussi indépendants que leurs anciens collègues de la Pravda, et il n’en faut pas plus pour déclencher une tempête médiatique avec pour seule cible, vous devinez qui, Donal Trump bien entendu.

Sauf que finalement, Trump gère tout cela de manière assez sage et détachée. Contrairement à ce que veulent faire croire les réseaux sociaux, Trump est très serin.

Il lui est reproché d’avoir menacé de faire usage des forces armées pour enrayer les pillages de rue. Ce n’est pas exactement ce qu’il a dit. Il a simplement dit, après avoir promis justice pour cette malheureuse personne décédée, que rien ne justifiait les troubles à l’ordre public, pas plus que l’atteinte aux biens et aux personnes. Du reste, on parle toujours du ou des morts qui ont déclenché les émeutes, mais jamais des morts durant les émeutes elles-mêmes. Il s’est passé du reste la même chose en France en 2005. Car si l’on en croit Trump, il y a eu des morts durant ces émeutes. Il a sommé les gouverneurs de rétablir l’ordre en appelant à l’aide si besoin la Garde nationale. À défaut, et à défaut seulement, l’armée pourrait être appelée à intervenir. En d’autrs termes, trump a fait savoir au gouverneurs avec qui il est en guerre depuis le début de son mandat, que si eux ne prenaient pas leurs responsabilités, lui les prendrait.

Les médias de l’oligarchie ont immédiatement hurlé à la provocation, comme si Trump jetait de l’huile sur le feu. Or c’est précisément le contraire. Lorsqu’on menace d’utiliser la force, c’est en principe pour ne pas avoir à s’en servir. Par conséquent, si l’armée devait intervenir, ce serait uniquement parce que les autorités de l’État concerné n’ont pas pris leurs responsabilités. Dit autrement, les autorités fédérales n’hésiteront pas à intervenir pour le cas heureusement fort peu probable où les gouverneurs joueraient la carte du caos à des fins politiciennes. Je comprends que les gauchistes détestent être mis devant leurs responsabilités, mais comme on l’a assez dit, Trump ne fait rien comme tout le monde. En tous cas il ne se couche pas.

Parce que personne ne croira que ces émeutes ne sont pas politiques. Sinon pourquoi lorsqu’un policier noir use de violences mortelles contre un blanc n’y a-t-il pas les mêmes émeutes?

Pour faire bonne mesure, j’ajoute que la gauche, d’Amérique ou d’ailleurs, est en réalité ultraraciste. Parce qu’elle ne s’intéresse aux noirs qu’en période électorale. Car si l’on se rend à l’évidence, les noirs ne sont pas plus heureux dans les villes, les régions ou les états dirigés par la gauche. Mineapolis, (ville source des émeutes dirigée par un Démocrate), est un véritable cloaque.

À l’autre bout du spectre, chacun aura noté que l’Administration Trump enregistre un chômage des noirs historiquement bas.

La gauche devrait savoir que c’est avec des résultats et pas avec des manigances qu’on récupère les suffrages. Attention aux prochaines élections, il pourrait vous en cuire.

Jacques frantz

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.