CÉCILE DUFLOT ARRÊTE LA POLITIQUE

CÉCILE DUFLOT ARRÊTE LA POLITIQUE

On aurait pu se dire bon débarras. On aurait pu prendre la nouvelle comme un soulagement. Nous allons voir qu’il n’en est rien. <!–more–>

Dans le catalogue des nuisibles, pas de doute, la Duflot figure en bonne place. On pourrait donc, au premier abord, se réjouir en se croyant débarrassé de cette politichienne insupportable. Pourtant il n’en est rien. Ce genre d’animal politique ne disparaît jamais. “J’abandonne la politique en toute sérénité” écrivait-elle dans le communiqué de presse tombé hier. En réalité, c’est la vie politique qui l’abandonne. Après avoir à peu près tout raté, après avoir montré son incompétence dans à peu près tous les domaines, après avoir détruit tout ce qu’elle a touché, après avoir été honnie y compris dans son propre camp, à telle enseigne qu’ils n’en ont même pas voulu comme candidate à la présidentielle, Cécile Duflot nous fait le cinéma des adieux. Il était temps car plus personne ne se souvenait que Cécile Duflot avait existé. Je suis sûr que certain se sont demandés “au fait c’est qui déjà”… Pourtant il ne faut pas s’y tromper. Cécile Duflot non seulement a existé comme être nuisible, mais encore, nul doute qu’elle continuera de nuire.

Cécile s’est juste trouvée un nouveau point de chute grâce à ses réseaux. Et quel point de chute! Cécile Duflot sera désormais à la tête d’Oxfam France. Oxfam vous savez c’est cette organisation qui milite à l’extrême gauche et qui joue le rôle de chien de garde des idées d’extrême-gauche auprès des organisations internationales. Cependant Oxfam c’est aussi une organisation qui a fait (pas longtemps c’est vrai) la une de l’actualité dans de sordides affaires d’abus sexuels. OXfam, c’est l’archétype de l’’extrême-gauche sociétale alliée au libéralisme économique le plus violent. C’est l’organisation où les cadres se gavent et où les petites mains sont traitées comme des esclaves. C’est un lobbyiste relativement puissant qui saura gâter Cécile Duflot comme elle estime devoir l’être. Elle pourra y exercer le pouvoir, y placer ses copains, (ne parlait-on pas de “clan Duflot” lorsqu’elle dirigeait Europe écologie les verts)? Bref, la voilà à un poste où elle pourra enfin se remettre à faire ce qu’elle a toujours fait, à savoir, de la politique. Autrement dit, se gaver et nuire.

Je t’entends déjà belle lectrice te dire “mais enfin, pourquoi en veut-il autant à cette Cécile Duflot qu’on avait presque oublié”? Tu as raison lectrice adorée. C’est à peine si Cécile Duflot vaut un article sur ce blog. Elle mérite néanmoins qu’on s’y arrête, parce qu’elle est l’archétype de cette gauche qui n’est plus supportable dans un pays en danger. Insupportable parce qu’elle met le pays à genoux. Mais surtout insupportable parce qu’elle est profondément malhonnête. J’ai presque toute ma vie luté, à mon modeste niveau, contre les idées de gauche. Cependant, je peux entendre un discours à mon sens erroné mais honnête et sincère. Il est temps pour moi d’évoquer non sans un certain respect Noël et Monique. Ce couple, aujourd’hui décédé, vivait dans l’une de ces banlieues qui forment la ceinture rouge de Paris. Dans ma pleine jeunesse, il m’arrivait d’avoir, avec ces staliniens zélés, des discussions violentes. Cependant je dois leur reconnaître une certaine forme d’honnêteté au moins dans leur démarche militante. Bien entendu, ils considéraient malgré l’évidence que l’URSS était un paradis et que le mur de Berlin avait été bâti pour le bonheur des masses. Cependant ils vivaient un communisme quasi religieux où le partage des richesses était au coeur de leur démarche. Je les ai souvent vus venir en aide à ceux de leur voisinage qui avaient du mal à joindre les deux bouts. Je les ai souvent vus partager non seulement ce qu’ils avaient, mais encore ce qu’ils étaient. La gauche de Cécile Duflot, c’est exactement le contraire. Elle est l’un des emblèmes de cette classe politique qui a confisqué le pouvoir à son seul bénéfice. Et peu importe que le pays en crève. Cécile Duflot est l’exemple de celui qui milite pour lui-même. Ce qu’ils défendent ne va pas plus loin que leur propre cause. Le pis est qu’ils le font avec une malhonnêteté indécente. Ainsi, nous avons Cahuzac qui lute contre la fraude fiscale, Beaupin qui lute contre le harcèlement sexuel, où, plus près de nous, Jean-Vincent Placé qui se retrouve en garde à vue pour avoir, sous l’emprise de l’alcool, proféré des propos racistes. Imaginez une seule minute que Jean-Marie Le Pen se soit fait prendre dans une telle situation.

Ainsi, ces grands donneurs de leçon ne sont pas ce qu’ils disent être. Pire, il n’en croient pas un mot. Ce sont pour la plupart des gens issus de la grande bourgeoisie qui n’ont d’autre idéal que leurs avoirs et leur confort.

Combien de temps encore vous laisserez-vous abuser?

Jacques Frantz

Notes: Cahuzac a dû démissionner du gouvernement suite à des accusations de fraude fiscale, et Beaupin a dû se retirer de la vice-présidence de l’Assemblée Nationale suite à des accusations de harcèlement sexuel.