PERQUISITION À MAR-A-LAGO

PERQUISITION À MAR-A-LAGO

Ça se passe comme ça chez les leaders du “monde libre”. Après avoir été interdit de télévision et de réseaux sociaux alors même qu’il était encore en fonction, après deux tentatives de destitution dont l’une a eu lieu après qu’il ait quitté lesdites fonctions, et alors que les affaires le concernant se dégonflent l’une après l’autre au son des casseroles qui tintinnabulent aux fesses du sénile Biden et de sa progéniture, voilà qu’on vient de perquisitionner le domicile de Donald Trump.
Les perquisitions chez Hunter Biden attendront. Il est vrai que cela ne fait que deux ans et demi que l’ordinateur renfermant les preuves de ses collusions avec le pouvoir ukrainien alors que Papa était vice-président des États-Unis est aux mains du FBI (Bureau Fédéral d’Intimidation.)

L’État profond américain et le réseau corrompu et belliciste sont aux abois.
Même si les patriotes américains n’avaient pas besoin de ça, je pense qu’il s’agit d’un formidable coup de main donné à Trump. Entre harcèlement judiciaire et vol de l’élection, voilà de quoi faire péter les sondages.
À suivre.
Jacques Frantz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.