VIVE LES CHANCES POUR LA FRANCE

VIVE LES CHANCES POUR LA FRANCE

Il y a des jours, belle lectrice où je me demande ce qu’il reste aux gens de culture politique.

Très souvent, les femmes et les hommes originaires du Magreb et de l’Afrique subsaharienne qui animent et enrichissent culturellement nos banlieues sont appelées les “chances pour la France”. Or je me suis rendu compte que bon nombre de personnes défendant nos idées ne connaissaient pas ou plus l’origine de cette heureuse locution.

Il s’agit du titre d’un livre écrit par M. Bernard Stasi (aujourd’hui décédé). Ce livre est paru dans sa première édition en 1984, à l’époque où Jean-Marie Le Pen et le Front National dénonçaient l’excès d’immigration. Ils n’étaient du reste pas les seuls, puisque Georges Marchais lui-même s’inquiétait du problème.
Pour leur répondre, M. Bernard Stasi, ennemi juré de Le Pen, mais grand ami d’Israël, a écrit ce livre que j’ai susmentionné.
Stasibaou, comme le surnommait son ami Christian Bonnet, a évolué dans la sphère giscardienne qui a fait, rappelons-le, le regroupement familial.
En conclusion, je ne sais pas si l’immigration est une chance pour la France! Il faudrait demander leur avis à ceux qui fuient les banlieues islamisées. En revanche, il est certain que la ruine de la France et de sa population furent une chance pour Bernard Stasi.
Jacques Frantz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.