VOLODYMYR ZELENSKY TROUVE SON ALLIÉ AMÉRICAIN UN PEU ENCOMBRANT

VOLODYMYR ZELENSKY TROUVE SON ALLIÉ AMÉRICAIN UN PEU ENCOMBRANT

Le chef de l’État Ukrainien, le comique Volodymyr Zelensky trouve que son allié Américain, grâce à qui il est aux commandes de l’Ukraine, devient un peu trop envahissant. C’est qu’à force de dire qu’il va y avoir la guerre, certains pourraient le croire. Or comme nous l’avons dit à la suite du journaliste Xavier Moreau, la dernière fois qu’on a joué à ce petit jeu-là, la panique des Ukrainiens a coûté 13 milliards de dollars à l’État ukrainien qui enregistre un PIB de 130 milliards environ.

Sauf que ce que Zelensky n’a pas compris, c’est que les États-Unis ne sont pas là pour défendre les intérêts des Ukrainiens. Ils sont là pour défendre les intérêts des États-Unis, ou éventuellement d’Israël. Joe Biden et sa clique ont un mépris intégral pour le sort des populations des pays qu’ils envahissent de leur influence. Or Zelensky connaît parfaitement les intentions de la Russie. Il sait parfaitement ce que veulent les Russes, et surtout ce qu’ils ne veulent pas. Seulement voilà, cela ne dépend pas de lui.
“Si vous avez une information, donnez-la-nous.” déclare Zelensky.
Le problème est que Zelensky est un caniche qui fait où on lui dit de faire, c’est-à-dire dans le caniveau. Alors certes, on veut bien remplir généreusement sa gamelle, mais en échange, il doit cesser d’aboyer.
Jacques Frantz

Source

1 commentaire

  1. Au point où en est Joe Biden, il se moque bien non seulement des Ukrainiens mais de bien d’autres choses encore vu qu’enchaîner deux idées cohérentes l’une derrière l’autre semble désormais hors de sa portée… mais c’est encore un autre problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.