ÉCHEC AU PASS DE LA HONTE AU RESTAURANT

ÉCHEC AU PASS DE LA HONTE AU RESTAURANT

Voici une petite astuce pour faire échec définitivement au pass de la honte dans les restaurants. Si comme moi vous avez été révoltés par les coups de menton de Freluquet le 12 juillet dernier, si comme moi vous adorez aller au restaurant l’été et si comme moi vous n’avez pas envie de vous injecter le produit douteux dont seuls les privilégiés du régime sont dispensés, voici une petite astuce pour faire plier les restaurateurs qui croient encore que l’État est de leur côté.

Lorsque le pass de la honte entrera en vigueur après sa validation par le Conseil Constitutionnel présidé par le distributeur de sang contaminé, voici un bon moyen pour dissuader les restaurateurs de devenir des supplétifs du Système.
Vous prenez contact (très facilement pendant les manifestations) avec un certain nombre de personnes; vous constituez un groupe de communication à l’aide d’un outil comme Signal ou Telegram; vous désignez un restaurant cible; vous fixez un jour que vous savez être un jour d’affluence pour le restaurant. Ensuite vous téléphonez séparément pour réserver à la date prévue; idéalement, faire des réservations de deux, quatre ou six jusqu’à saturation du restaurant, de sorte que le restaurant affiche complet; vous vous présentez de manière échelonnée avec le nom sous lequel vous avez réservé. Bien entendu, le restaurateur va contrôlé votre pass. Sauf qu’au bout d’un quart d’heure, il va comprendre qu’il a le choix entre accepter les convives sans pass ou se retrouver dans une salle vide qui sera impossible de remplir.

Vous n’avez rien fait de mal. Vous avez honoré votre parole en vous présentant là où vous aviez réservé. Je pense que très rapidement les restaurants feront savoir aux autorités qu’il leur est impossible de se transformer en flics. À chacun son métier après tout!

Jacques Frantz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.