VIDÉO DE TROUBLE FAIT, LA SUITE

VIDÉO DE TROUBLE FAIT, LA SUITE

Promis c’est le dernier article que je poste sur le sujet.

J’ai posté un article voilà deux jours en réponse à la vidéode Trouble fait intitulée Trump Biden, une élection presque parfaite.

Comme on pouvait s’y attendre, elle fut fort déprécié par le public habituel de notre “Esprit supérieur”. Or comme ledit “Esprit” a horreur qu’on le conteste, il s’est fâché. Il s’est fâché un peu à la manière d’un enfant dans un bac à sable à qui on aurait piqué son seau. Cependant, j’ai cru bon d’y revenir par égard pour ceux de mes lecteurs qui sont des fidèles de la chaîne en question, d’abord pour qu’ils se désabonnent, ensuite parce que j’ai trouvé les insultes qui leurs sont adressées blessantes et injustes.

La manière dont l’élection américaine a été volée a généré chez beaucoup de gens une certaine souffrance qui passe largement au-dessus de notre “Esprit supérieur”. Il est moralement très discutable de mépriser les gens qui forment le nombre des abonnés dont on s’enorgueillit. Si seulement le propos avait été ne serait-ce qu’un peu nuancé. Ici, pas du tout. Il dit “vous”, ce qui sous-entend que tout le monde a critiqué sans même regarder sa vidéo jusqu’au bout et que personne ne lui a fourni ne serait-ce que le début d’une argumentation. J’ai vu dans les commentaires que quelqu’un que je remercie lui a mis un lien vers mon premier article. Seulement ce type semble ignorer qu’un lien ne sert à rien si on ne clique pas dessus.

L’exercice ne consiste pas à répéter ce qui a déjà été dit. Cependant, je rappellerai à “Monsieur je sais tout” que lorsque tu contestes une élection, si au moment où tu apportes les preuves, les micros et les caméras vont voir ailleurs, et la Justice ferme ses oreilles, il devient compliqué de se battre. Si seulement Trouble fait avait écouté l’un des coups de fil auquel il fait référence, il aurait entendu que la Campagne Trump apportait des preuves circonstanciées et étayées par des chiffres précis à l’électeur près. Seulement il ne s’en est pas donné la peine. Non seulement prétentieux, mais paresseux pardessus le marché! Je précise au passage que Trump n’a rien promis. Et les preuves qu’il a dit qu’il apporterait, il les a apportées. Or quand notre internaute parle de petits incidents qui profitent autant à un camp qu’à l’autre, c’est faux. Sinon pourquoi diantre des témoins sous serment auraient affirmé au risque de leur carrière, de leur réputation et de sanctions pénales qu’il y a eu des fraudes de nature à inverser le résultat? Je ne vais pas me fendre d’un lien, de toute façon il ne sait pas s’en servir. Cependant, s’il avait fait un travail sérieux étayé par des sources, (ce qu’il avoue ne pas avoir fait), il se serait rendu compte que Joseph Robbinet Biden Jr ne peut pas avoir gagné l’élection. Et ce que je dis est indépendant de mes propres désirs ou volontés, même si je l’avoue, j’ai mon favori, et j’ai du mal à cacher que j’aurais voulu un autre scénario que celui qui s’est déroulé.

Alors bien sûr, je n’ai pas la patience de reprendre l’ensemble de ses arguments comme je l’avais fait dans mon précédent article. Je trouve que lui consacrer deux articles est déjà lui faire beaucoup d’honneur. Cependant, là où j’ai franchement rigolé, c’est quand en gros il explique pour disqualifier ceux qui ont l’outrecuidance de n’être pas d’accord avec lui, que le camp Trump n’a pas contesté l’élection en 2016 malgré quelques soupçons de fraudes exprimés çà et là. Sauf que notre omniscient ne s’est pas rendu compte qu’il est rare que le gagnant conteste. Même dans le monde des bisounours je ne suis pas certain que le candidat heureux à une élection irait jusqu’à dire “j’ai gagné et c’est injuste”. Vous noterez que je ne dis pas qu’il n’y a pas eu de fraudes en 2016, (je n’ai pas d’éléments me le permettant). En revanche, j’ai constaté comme tout le monde que la candidate Clinton a reconnu sans difficultés sa défaite. Vu le tremblement de terre que fut la victoire de Trump, qu’il me soit permis de ne point douter que s’il y avait eu le moindre soupçon d’une fraude susceptible d’inverser le résultat, le camp Clinton aurait tout fait pour faire valoir ses droits.

Enfin le chantre de l’indépendance nationale devrait faire une pause dans son délire narcissique pour constater que même si on peut le déplorer, que le résultat de l’élection aux États-unis a et aura des incidences sur la vie des gens y compris dans le Cantal.

En conclusion, je me bornerai à déplorer que l’insulte et la mauvaise foi vis-à-vis de gens que par ailleurs on est bien content de voir quand ils grossissent le nombre d’abonnés n’apportent rien. Même bien tourné, un propos vide de tout argument ne sera au mieux que blessant et vexatoire. Même bien emballée, une bouse reste une bouse. Quand aux gens qui ne sont que des “supporters”, notre ami n’y regarde pas de si près lorsqu’il a besoin de dons pour se rémunérer de son prétendu travail ou lorsqu’il monétise. Mais bon, j’imagine que c’est tout ce qu’a mérité le troupeau de ceux qui ont osé le critiquer.

Jacques Frantz

Un lien vers l’article précédent sur le sujet.

2 commentaires

  1. Rappelons aussi à ce monsieur que « tout ce qui est excessif est insignifiant », citations apocryphe attribuée à Napoléon qui n’est certes pas une référence pour moi.

    1. Ah je croyais que cela venait de Talleyrand dont c’était l’anniversaire de la naissance voilà quelques jours.

      Mais je crois que ce type n’est pas excessif, il est juste imbécile et surtout prétentieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.