TREIZE ANS, ET POURQUOI PAS NEUF TANT QU’ON Y EST

TREIZE ANS, ET POURQUOI PAS NEUF TANT QU’ON Y EST

Le 22 janvier dernier, le Sénat a adopté un amendement visant à fixer le seuil du consentement pour une relation sexuelle à 13 ans.

Avec l’affaire impliquant Olivier Duhamel, j’ai tout d’un coup, (naïf que je suis), cru à un frémissement en matière sinon de répression, tout au moins d’exclusion sociale pour les cas de pédophilie. Durant quelques jours, je l’avoue, j’ai bien cru que la France gauchiste et libertine tremblait sur ses bases. Olivier Duhamel contraint de démissionner de la présidence du club “le siècle”, la guigou contrainte de laisser tomber un fromage bien juteux, et même (qui l’eût cru), Jack Lang en personne obligé de se justifier sur Europe 1. Enfin je veux dire qu’une journaliste du système s’est crue autorisée à demander des comptes à l’inamovible pachyderme.

Je vous avoue que pendant quelques jours j’ai rêvé. Je suis tout de même resté raisonnable! Je me suis dit que tout ça n’était que règlement de comptes entre amis ou entre frères pour un ascenseur mal renvoyé… Mais quand même! Voir cet espèce de vieille ordure de Jack Lang pourrissant littéralement sur pieds, obligé de se justifier sur ses prises de positions en faveur de la pédocriminalité avait quelque chose de jouissif.

Alors bien sûr cela n’a pas été une contrition. Pas même des regrets. Tout de même, voir ce vieux décati exploser de colère devant celle qui osait l’embêter, faisait plaisir à voir. Droit dans ses bottes, le vieux pervers a admis que la signature de cette tribune en faveur de la pédocriminalité était “une connerie”. Non monsieur, ce n’était pas une “connerie”. C’était, c’est, et cela restera un crime. Un crime, parce qu’on ne saura jamais combien d’adultes se seront sentis autorisés à abuser d’enfants parce que c’est, comme le disent les gauchistes, le sens de l’histoire et du progrès.

Il faut en effet le savoir, ces gens-là n’ont en aucun cas renoncé. Lorsqu’ils vilipendent la pédophilie, c’est en général pour nuire à leurs adversaires. Or c’est le règne du “faites ce que je dis mais pas ce que je fais”. S’ils n’ont pas de mots assez durs pour critiquer l’Église, ils sont en revanche très tolérants quand des choses se passent dans leurs “clubs d’enfants”, leurs écoles parallèles autogérées ou leurs centres expérimentaux. Là, tout est permis. tandis qu’ils n’ont pas de mots assez durs pour critiquer les curés, ils prônent l’éducation sexuelle dès la maternelle. Ça aussi c’est une forme de pédophilie. Faire régner un climat “sexué” dans l’environnement d’un enfant prépubère est un véritable crime. Lorsque cela se pratique à l’échelle d’un pays, c’est un crime contre l’humanité.

Tandis que le cardinal Barbarin est traîné devant les tribunaux au motif qu’il avait connaissance de faits prescrits, Bernard Kouchner n’est lui pas inquiété alors qu’il a sciemment laissé ses enfants pâtir d’un climat violent et incestueux. Or le sens du texte législatif adopté à l’unanimité des sénateurs présents au beau milieu de la nuit a pour seul objet, réaliser le vieux rêve gauchiste post 68, à savoir, dépénaliser la pédophilie.

Si tel n’était pas le cas, expliquez-moi pourquoi laisse-t-on parler cohnbendit ou Frédéric Mitterrand à la télévision? Pourquoi ces gens ont-ils pignon sur rue alors que leur place est en prison?

Ce seuil de 13 ans pour exprimer un consentement en matière de relations sexuelles est une chose absurde et dangereuse. Ce sont des enfances et des adolescences volées.

La gauche, qui n’en est pas à une malhonnêteté près, n’hésiterait pas, si elle le pouvait, à élever l’âge de la majorité pénale à 25 ans. Et pour ce qui est de l’entrée illicite sur le territoire, là, on n’hésite pas à considérer mineurs des quasi quadragénaires. En matière de fornication, en revanche, on devient mûrs et adultes très tôt. Quelle honte!

Je crains hélas qu’avec le changement de régime aux États-unis, une chape de plomb dégoulinante de stupre s’abatte pour un temps. Je ne cherche pas ici à me situer sur le terrain de la morale, encore que je ne considère pas cela comme répréhensible. Cependant, je suis angoissé par les générations de psychotiques que tout cela nous prépare.

Ne vous y trompez pas. Toutes les lois dites progressistes sur le mariage ou l’adoption par des couples de même sexe visent sans le dire à favoriser la pédocriminalité à l’échelle mondiale.

Parce que je veux bien que l’Église soit dénoncée lorsque des actes pédocriminels y sont commis ou couverts. C’est indéfendable et cela doit être rigoureusement et sévèrement réprimé. En revanche, les médias de propagande devraient rappeler que l’écrasante majorité des cas de pédophilie connus dans l’Église concernent de la pédocriminalité homosexuelle. En d’autres termes, si les médias de propagande font à l’Église un procès permanent en pédocriminalité, on est en droit de s’interroger sur une prévalence anormalement élevée de pédocriinalité dans les milieux homosexuels. Seulement parler de ça, c’est s’exposer à des conséquences judiciaires. Or pas un parti politique, pas un journaliste pour, ne serait-ce que poser les bonnes questions. Or les batailles se gagnent ou se perdent sur le terrain des idées et de la parole libérée.

Jacques Frantz

2 commentaires

  1. Jacques , article remarquable et malheureusement encore en deçà
    des réalités ……mais ils rendront compte devant la justice divine..
    Tous ces gens cités en référence ,leurs donner le parole devant un écran est à l’image de notre pays qui se désagrège sous le joug de SATAN…..

    1. Merci du commentaire

      Entièrement d’accord avec vous. Cela dit je ne cache pas que j’aimerais voir assez vite passer aussi la justice des hommes et voir quelques têtes tomber.
      On n’a pas oublié Roger Holeindre en 1998 qui disait: « que l’on m’arrête à la sortie si ce que je dis n’est pas vrai. Roger n’a jamais été inquiété sur ses propos circonstanciés.
      https://youtu.be/KLNoFFquRkA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.