JE NE DÉROGERAI PAS À LA TRADITION DES VOEUX POUR 2019.

JE NE DÉROGERAI PAS À LA TRADITION DES VOEUX POUR 2019.

Chers compatriotes. Il ne vous aura pas échappé que mes voeux aux lecteurs de ce blog arrivent avec un peu de retard. Il est vrai que j’ai hésité et dans un premier temps je me suis même dit “à quoi bon”…
<!–>

Oui j’ai hésité tant les perspectives de notre cher pays sont sombres. Rassurez-vous, je me suis repris.

Je me suis repris tout d’abord parce que si vous lisez ce blog, c’est que vous êtes déjà en résistance. Je me suis repris ensuite parce que l’absence de perspectives favorables pour notre bien-aimée patrie n’est due qu’à l’incurie et la malveillance de nos dirigeants et de la classe politique sans exception. Je me suis repris enfin parce que je m’interdis le désespoir. Bien sûr, je le concède bien volontiers, j’ai pu faire montre d’un certain abattement suite au coup d’État de 2017. Certains me diront que nous sommes en réalité dans un coup d’État permanent depuis 58 et la forfaiture de de Gaulle en Algérie dont nous subissons plus que jamais les conséquences. Et puis je me suis dit que je n’avais pas le droit d’abandonner la lute lorsque je vois le courage de femmes et d’hommes déterminés à protester malgré toutes les manoeuvres de discrédit, de menace et d’intimidations orchestrées par un Pouvoir faible. Car je vous le dis, le pari des “gilets jaunes” est d’ores et déjà réussi. Je l’avoue, comme un grand nombre d’entre nous, je n’y ai pas cru. Le pari est gagné car même s’il ne reculera pas, le pouvoir vacille. La peur a changé de camp. Le Président ne se déplace plus qu’avec des pantalons solidement serrés aux chevilles. L’agenda présidentiel est désormais secret. Même si je ne crois pas à un renversement tant le rapport de force est inégal, le pouvoir est contraint de montrer son vrai visage dictatorial. Ubu devient chef de la police, et le chapon se montre de plus en plus sous son véritable jour, à savoir Président d’une République Bananière.

LE signe encourageant, comme je l’ai dit, c’est que le pouvoir a peur. Il a peur car il sait ne pas être dans son bon droit. Le Régime est conscient de son illégitimité.

Cette année est une année électorale. Il est chaque fois plus clair que si les élections changeaient vraiment la vie, il ferait beau temps que voter serait interdit. C’est particulièrement vrai pour les élections européennes. Le Parlement européen n’est qu’une vulgaire chambre d’enregistrement des oukases de la Commission. En revanche c’est une très jolie rente de situation pour les élus. Aussi, je refuserai d’aller voter aux prochaines élections. Plus le taux d’abstention sera important, moins le pouvoir pourra se targuer de légitimité et de représentativité.

Le Président, dans son allocution du 31 décembre a fait montre d’une morgue sans limite. Il a interdit le grand débat national auquel nous avons droit en indiquant qu’il allait lui-même en fixer le cadre. Enfin il a persisté dans sa démarche de discrédit du mouvement protestataire qu’il refuse de comprendre et pour cause, il n’a pas l’intention de céder sur quoi que ce soit.

Pour autant, le sursaut est beau. Aussi, qu’il me soit permis de souhaiter à chacun de ceux qui liront ces lignes, une excellente année 2019. Haut les coeurs.

Jacques Frantz

PS. Enfin puisqu’il ne faut, en aucune circonstance se prendre au sérieux et que tout dans notre beau pays gaullois doit se termier en chanson, voici cette petite gâterie.
https://youtu.be/thcXnL3QjIA

Une réflexion sur “JE NE DÉROGERAI PAS À LA TRADITION DES VOEUX POUR 2019.”

  1. « Tu m’dis qu’si les élections ça changeait vraiment la vie, y’a un bout d’temps mon colon qu’voter ça s’rait interdit… » Amusant de penser que c’est un gauchiste voire extrême-gauchiste historique qui a écrit et chanté ces mots-là, ce en quoi du reste, pour une fois, il disait vrai… d’autant plus vrai que cette Europe tentaculaire pour laquelle on nous demande de voter n’est que le noyau d’un futur gouvernement mondial qui n’est destiné à entraîner que des catastrophes et qu’il serait évidemment incongru de cautionner en quoi que ce soit… je suis pourtant de ceux que cette perspective remplit d’espérance mais ce disant, je ne dis rien, car je ne suis pas Dieu le Père ! À bon entendeur…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.