Ce que nous disent les sondages!

Ce que nous disent les sondages.
Franchement il y en a marre des sondages. C’est le meilleur outil de manipulation de la démocratie et c’est devenu, malheureusement l’antichambre de la dictature.
Les enquêtes d’opinions sont suspectes à plus d’un titre:
Je ne vois pas l’intérêt de savoir à l’avance qui va gagner ou perdre une élection. Après tout, pourquoi ne pas attendre patiemment le résultat? Si certains sont si impatients de connaître le résultat, c’est que peut-être ils aimeraient influer sur ce dernier. Ainsi, on a fait plusieurs tentatives:
Le seul enjeu d’une élection en France aujourd’hui, et c’est fort regrettable, c’est le score du Front National. Cela prouve s’il en était besoin que l’UMP et le PS ont bien l’intention de faire la même politique. Vous me direz ce n’est pas nouveau. Donc, dans un pays où l’alternance est vécue comme un danger, on nous abreuve de sondages nous annonçant qui est le favori de quoi, ce dont, franchement on se fiche un peu. En revanche, les sondages sont bien un instrument de propagande. Sinon les journalistes n’en commanderaient pas.
Ainsi, le FN, seule peur des tenants du système en place, a toujours fait l’objet de sondages faux. L’erreur la plus grossière fut sans nul doute celle de la présidentielle de 2002. Aucun institut grassement payé par nos impôts n’avait prévu la qualification de Jean-Marie le Pen au deuxième tour. Pourtant je sais de source sûre que les renseignements généraux avaient avisé du “danger”. Alors on a vu les SOFRES IPSOS et autres venir nous expliquer la gueule enfarinée qu’ils ne s’étaient pas trompés non pas du tout mais alors pas du tout!
La réalité, c’est qu’en diminuant d’au moins 4 points le score probable du candidat du FN, ils avaient voulu créer un effet de propagande en décourageant une partie de l’électorat. Effectivement le pari n’était pas stupide. Des électeurs lassés de finir troisièmes auraient pu être tentés de rester chez eux et de bouder les urnes.
La technique a changé. On tente aujourd’hui de faire peur. En plus, ça permet à Valls de faire campagne sur un non sujet. Ben oui, c’est plus facile de parler du FN que de parler des problèmes qu’on est incapable de résoudre. Le pis est que cette technique pourrait bien marcher. Le vivier des abstentionnistes est tel que quelques centaines de milliers de gogos que Valls aurait pu apeurer avec le spectre du retour de la bête immonde pourraient faire en sorte que le FN ne vire pas en tête du scrutin du 22 mars. En fait, je crois pouvoir le dire, il ne virera pas en tête. Alors après nous avoir annoncé à grand renfort de propagande qu’il virerait en têt, vous allez voir sur vos télévisions dimanche soir les cadors du PS vous dire que certes ils ont perdu
, mais que fort heureusement pour la démocratie et les valeurs républicaines, l’ampleur du score de l’extrême droite n’est pas aussi importante qu’on pouvait le craindre. Ouf! On est sauvés.
Par conséquent, les sondages ne servent à rien si ce n’est à influencer le résultat. Je pense que dans ce contexte il faudrait les interdire.
En tous cas, pour dimanche, le signal fort à envoyer à ce gouvernement qui nous fait tant de mal est clair. Voter contre le système. Voter UMP c’est voter pour le système en place. Or un seul mot d’ordre tient:
Hollande dégage.
Jacques Frantz

2 réflexions au sujet de « Ce que nous disent les sondages! »

  1. Je fais la même analyse: ils épouvantent aujourd’hui pour pouvoir s’auto-rassurer demain. On prédit un score à 30% voire plus pour le FN, mais je ne serais pas surpris qu’il plafonne aux alentours de 25%. Tout le monde serait content, le système parce qu’il aurait joué à se faire peur et surtout à effrayer la population à moindres frais, et le FN parce que 25% marquera une belle progression par rapport aux scrutins départementaux précédents et un apport non négligeable d’élus. D’ailleurs, j’ai entendu Marine l’autre jour dire que 20% serait déjà très satisfaisant du point de vue du nombre d’élus. Bon, d’accord, je me suis risqué à un pronostic, je vais peut-être me planter, mais moi je ne suis pas un institut de sondage et personne ne me paie grassement pour ça!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s