POUTINE ATTEINT D’UN CANCER

POUTINE ATTEINT D’UN CANCER

Les services de renseignement américains en sont certains, Poutine a subi une opération chirurgicale pour traiter un cancer du pancréas.
Je vois déjà le camp du bien se pourlécher les babines à l’idée que Vladimir Poutine, qui, s’il devait être rappelé à Dieu aujourd’hui, resterait dans l’histoire le meilleur chef d’État qu’a eu la Russie depuis au moins Pierre le Grand.

Alors on va faire un peu le point sur la fiabilité des services de renseignement américains. Ce sont ces mêmes services de renseignement qui ont vu des armes de destruction massive en Iraq. Toujours eux, les services de renseignement américains avaient certifié sur facture que les Syriens utilisaient des armes chimiques. Rappelons au passage que les armes chimiques utilisées par les Iraquiens contre l’Iran puis les Kurdes étaient vendues à crédit par les Américains du temps où Sadam Hussein était leur ami.
Ce sont les mêmes services qui ont vu Oussama Bin Laden se balader en vélo-solex avec le Mollah Omar en traînant une remorque transportant une machine à dialyser. Ce sont toujours ces mêmes services de renseignement qui n’ont pas vu des commandos terroristes se préparer à jeter des avions sur des bâtiments publics.

D’habitude au Kremlin, quand un dirigeant est à l’article de la mort, il disparaît des écrans. Andropov et Tchernenko avaient tous deux suscité l’inquiétude dès lors que leurs apparitions en public se faisaient rares. Poutine, lui, apparaît en public presque tous les jours. Cependant, la propagande américaine qui a réponse à tout, nous dit que le Poutine qui apparaît en public serait un sosie. C’est du reste la même propagande qui nous dit que Robbinet Biden pète la forme. Et gare à qui en douterait. Parce que s’il vous prenait de soupçonner que ce vieux pervers de Biden était un peu gâteux, ce serait du complotisme. En revanche, penser que la Russie a mis une photocopie de Poutine pour donner le change est parfaitement sain d’esprit.
Franchement, de là où je me trouve, il m’est impossible de vous donner des informations sur l’état de santé de Vladimir Poutine. Par contre, je puis vous assurer que si la Russie a réussi à cloner un élément aussi brillant, qu’elle a de beaux jours devant elle.
Qu’on se rassure cependant. Poutine n’est pas seul à diriger. Si par malheur le destin lui réservait quelque chose de tragique, l’homme a su s’entourer de toutes les compétences pour diriger l’opération de libération de l’Ukraine.
Alors longue vie au Président de la Fédération de Russie, avec une pensée aux Ukrainiens qui souffrent. Qu’ils se disent que la fin des souffrances est proche.

Jacques Frantz

1 commentaire

  1. Je n’ai pas encore fait ma bonne action du jour, la voici donc. À ceux qui se pourlèchent les babines, je dédie spécialement le psaume 35. que celui qui a des oreilles pour entendre entende !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.