UN CHALEUREUX NOËL À NOS AMIS RUSSES

UN CHALEUREUX NOËL À NOS AMIS RUSSES

Cela m’apparaissait comme une évidence, mais apparemment ça ne semble pas être le cas pour tout le monde. Les Russes, et plus généralement une grande partie de l’Église orthodoxe, fête Noël aujourd’hui. Pourquoi? Eh bien tout simplement parce que les orthodoxes russes ont conservé le rythme liturgique du calendrier Julien en vigueur en Russie jusqu’en 1918. C’est en effet à ce moment-là que les Bolchéviques vont entreprendre une série de réformes dont l’harmonisation de leur calendrier avec le calendrier Grégorien. Voilà pourquoi ce qu’on appelle la “grande révolution socialiste d’octobre” a eu lieu et a toujours été célébrée en novembre. Célébrée le 25 octobre selon l’ancien calendrier, le calendrier Julien ayant 12 jours de retard, elle l’est en fait le 7 novembre.

Ainsi, Noël en Russie est célébré le 7 janvier.

Noël, au lieu de les entamer comme chez nous, clôture les vacances de fin d’année.

Il est encourageant de voir à quel point les églises en Russie sont pleines à l’occasion des grandes fêtes religieuses. Le Président Poutine ne manque pas de célébrer Noël et pâques en se rendant à l’église aux deux veillées. Il serait inimaginable de voir le Président Macron se rendre à la messe de minuit à Notre-Dame. Lui, il préfère y mettre le feu. Passons!

D’ordinaire, le Président Poutine se rend à l’église du Christ Rédempteur. Il s’agit d’une église moderne proche du Kremlin, mais à l’extérieur des murs de ce dernier. conçu et réalisé sous l’ère Eltsine, ce projet a été fort décrié pour de nombreuses raisons dont certaines ne sont pas totalement injustifiées. Le projet aurait, (comme c’était l’habitude avec Eltsine), été financé de manière douteuse, à une période particulièrement délicate pour les Russes sur le plan économique. Sans entrer dans les détails, on peut simplement signaler que tous les projets architecturaux des Soviétiques à cet endroit ont capoté.

Il est néanmoins encourageant de voir s’élever en plein centre de Moscou, à deux pas du Mausolée de Lénine, un bâtiment consacré au “Sauveur”.

Pour la petite histoire, on notera que le Président Poutine a cette année innové. Au lieu de se rendre à la cathédrale du Christ rédempteur, (puisque désormais l’église en question est cathédrale), en présence du Patriarche, il a célébré Noël dans une église très ancienne de Novgorod, autre centre historique et religieux de la Russie.

Comme je le fais chaque année, j’ai suivi l’office à la télévision, ce qui, je l’avoue, est plus confortable que de se rendre à l’Église, car la foule y est si dense que vous ne mettez pas un cheveux.

Joyeux et saint Noël aux Russes.

Jacques Frantz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.