DICTATURE SANITAIRE EN SUISSE, ÇA N’AURA PAS TRAÎNÉ

DICTATURE SANITAIRE EN SUISSE, ÇA N’AURA PAS TRAÎNÉ

À peine 48 heures après le résultat de la votation et du triomphe du “OUI” à la loi COVID qui donne les pleins pouvoirs au gouvernement suisse jusqu’en 2031, (vous ne rêvez pas), le Conseil Fédéral, (l’équivalent du gouvernement suisse) envisage d’imposer le pass de la honte aux réunions privées de plus de 11 personnes.

Très franchement, un résultat aussi massif en faveur du “oui” est extrêmement suspect. D’abord parce que les partisans du “Non” ont fait une très belle campagne. Or il me semble difficile à croire qu’une telle présence dans les rues ait abouti à un aussi faible résultat. Ensuite, parce que le vote par correspondance est toujours suspect comme on le sait. Enfin, parce que l’agenda politique covidiste se déroule merveilleusement bien. vendredi, lancement du nouveau variant et dimanche victoire écrasante du “Oui” dans les urnes.
À l’instar de Chloé Frammery avec qui nous nous étions entretenus dans ce blog, je conseillerais à ceux qui ont voté “Non” de vérifier s’ils figurent bien sur les listes de votants.
Attention, qu’on ne me fasse pas dire ce que je n’ai pas dit. Je me borne à soupçonner une fraude massive. Aucune preuve n’est apportée pour l’instant. Du reste, l’UDC qui était le seul parti à appeler à voter “Non” a validé le résultat.

La dictature promet de se durcir.
Joyeux noël en perspective.

Jacques Frantz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.