SUEZ, ET SI C’ÉTAIT LE DÉBUT DE LA FIN?

SUEZ, ET SI C’ÉTAIT LE DÉBUT DE LA FIN?

Je ne voudrais pas être le seul à ne pas mettre mon grain de sel concernant ce qui s’est passé au canal de Suez la semaine dernière, où un porte-conteneurs a, pendant presque une semaine, obstrué le passage, à telle enseigne que l’approvisionnement de la planète s’en est trouvé déstabilisé.

Alors si vous me le permettez, je ne me perdrai pas en conjectures sur les messages cachés, relatifs à l’immatriculation du bateau ou au nom de l’entreprise. J’adore les conspirationnistes, mais ma sympathie pour eux est surtout due à la haine dont ils font l’objet de la part du Pouvoir. Le fait intéressant ici est la nécessaire prise de conscience, à quel point le système mondialiste est un colosse aux pieds d’argile. Un grain de sable, et l’économie du village planétaire cesse de respirer. J’ai toujours dit que le talon d’Achille de ce modèle était le transport.

Blague à part, je ne peux m’empêcher de faire un rapprochement entre l’évènement susmentionné et un autre événement beaucoup plus modeste:
Au cours de la semaine qui a précédé l’épisode du Canal de Suez, les CFF, (la compagnie nationale de chemins de fers suisses), ont subi plusieurs incidents informatiques. Tour à tour, la vente de billets a été rendue impossible, puis ce fut l’affichage des horaires en gare, puis enfin la gare de Lausanne rendue inutilisable tout le weekend. Et si les pannes et les dysfonctionnements récents trouvaient leur source dans les ordinateurs devenus indispensables? Si les système de navigation avaient fait l’objet d’une cyber-attaque concertée?

Je te vois déjà lecteur sourciller à l’idée de me voir virer dans les théories de la conspiration. Cependant, il est beaucoup plus facile d’attaquer un système informatique que de bombarder des infrastructures. C’est non seulement plus facile, mais encore c’est plus discret. On a rarement vu des bombardements anonymes. En revanche, une attaque de réseaux est rarement signée. Tout cela pour dire que je me demande si la guerre n’a pas déjà commencé.

Jacques Frantz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.