ENFIN FERNAND VA POUVOIR JOUER AU RUGBY AVEC FERNANDE

ENFIN FERNAND VA POUVOIR JOUER AU RUGBY AVEC FERNANDE

Et moi quand je pense à Fernande…

Souvent, au moment de sa prise de fonction, un chef d’État a très à coeur de marquer l’Histoire par des mesures phares qui indiquent clairement l’orientation de la politique qu’il a l’intention de conduire tout au long de son mandat. Avec Robbinet, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on va être servis.

Le Président virtuel des États-unis n’a eu rien de plus pressé que de signer un décret autorisant les hommes qui se sentent femmes à concourir dans les compétitions sportives chez les femmes. Moi je comprends cette mesure! C’est. vrai qu’il y avait urgence à agir! Trop longtemps, l’injustice a prévalu. Alors bien sûr, je sais que je suis un peu rigide et rétrograde sur ces questions. Cependant, grâce au nouveau Président, je bats ma coulpe. Cette fois j’ai compris qu’un pays ne pouvait pas vivre, si les hommes qui se sentaient femmes ne pouvaient pas jouer au football dans les équipes féminines.

En clair, l’armée qui a mis en place une protection sans précédents pour permettre la transition pacifique et démocratique du pouvoir qui a failli tomber aux mains des fascistes, l’a fait pour que le Président puisse en urgence, réparer une injustice millénaire. Enfin, Robert va pouvoir jouer au rugby dans la même équipe que Marie-Hélène. Ça valait le coup d’élire un Président pour ça! Il semble pour l’instant que seuls les sportifs étudiants soient concernés. Franchement je trouve cela minable comme restriction. C’est à se demander si en grattant un peu, il ne reste pas un fond de catholicisme réac chez ce vieux pervers de Biden. Moi je pense qu’il faudrait l’envoyer d’urgence en camp de rééducation.

Cela dit on n’a pas fini de rigoler quand le joueur de tennis classé 248e à l’ATP va soudain déclarer qu’il s’est toujours senti femme et qu’à ce titre, il jouera Wimbledon dans le tableau féminin. Vous rendez-vous compte que le type à qui les Américains ont confié sans rire le bouton nucléaire n’a rien eu de plus pressé que de signer un décret pour que les hommes qui se sentent femmes puissent courir avec les femmes? Je reconnais cher lecteur qui se sentirait lectrice que j’ai certainement tort et que cela répond à une écrasante majorité d’Américains. À côté, les questions de santé, d’économie, d’emploi, de défense ou de diplomatie sont accessoires.

Avouez tout de même qu’il faut un cerveau sacrément pourri et corrompu pour imaginer un truc pareil. Vous y auriez cru si on vous avait dit il y a vingt ans qu’un Président allait prendre le pouvoir aux États-unis pour permettre aux hommes qui se sentent femmes de jouer au ballon avec des femmes? Je n’arrive franchement pas à savoir s’il faut en rire ou en pleurer. C’est à se demander s’il ne faudrait pas souhaiter l’accélération de cette décadence pour arriver plus vite au cahos et repartir d’une feuille blanche.

Jacques Frantz

Un article ici

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.