LE GRAND DÉBAT

LE GRAND DÉBAT

Nous avons entendu beaucoup de choses sur le débat qui s’est tenu le 3 mai entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

Je ne vous cacherai pas que, comme beaucoup, je suis resté sur ma faim ce mercredi soir en regardant ce grand débat entre les deux finalistes de l’élection présidentielle. Nombreux étions-nous à attendre beaucoup de ce débat. Peut-être en attendions-nous trop. Pour espérer gagner dimanche soir, Marine devait battre Macron sur le plan des idées bien sûr, mais aussi et surtout sur le plan de la personnalité et de la méthode. Seul un mouvement décisif pouvait permettre de renverser la vapeur. Cela va sans dire, Marine a pulvérisé Macron sur les idées, c’est très facile, il n’en a pas. Cependant, ce débat a porté beaucoup de confusion. Finalement il donne presque raison à ceux qui, en 2002, refusèrent le débat Chirac Le Pen en arguant du fait que ce dernier se limiterait aux invectives.

Cela dit, le moment de la critique sur la stratégie n’est pas venu. Laissons se terminer la campagne, attendons le résultat, et le moment de critiquer la stratégie viendra bien assez tôt.

Jacques Frantz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.