APRÈS FRANÇOIS II, VOILÀ FRANÇOIS III QUI SE POINTE

APRÈS FRANÇOIS II, VOILÀ FRANÇOIS III QUI SE POINTE

Le système avait programmé Juppé Sarkozy au deuxième tour des primaires à la con de la droite et du centre, et c’est Fillon qui a cassé la baraque. Ça vous amuse, pas moi.

C’est à peu près le pire des scénarios qu’on pouvait imaginer. Fillon pratiquement vainqueur désigné pour incarner la prétendue alternance à François Hollande. Parce que dans le plan du Système, il faut faire croire au pays qu’après avoir dormi cinq ans sur son côté gauche, il est largement temps de se tourner de l’autre côté et de dormir sur son prétendu côté droit. Comme le Français oubli très vite, je crois qu’il convient de lui rappeler qui est François Fillon.

Il faudrait rappeler aux électeurs naïfs que François Fillon est le premier ministre de Sarkozy qu’ils ont rejeté.

Je ne sais pas vous mais moi, il y a une logique qui m’échappe. Il me semble que le premier ministre devrait partager en tous points la responsabilité de l’échec présidentiel non? Là pas du tout. François Fillon sort du bois avec une étonnante virginité. À croire que cet homme n’a jamais incarné de responsabilités et représenterait ainsi ce renouvellement des hommes et des idées dont le pays a tant besoin.

At-on déjà oublié que Fillon était le chef du gouvernement qui a tant fait de mal à notre police et notre armée par des coupes sombres, si néfastes à l’heure où le terrorisme secoue gravement notre pays?

A-t-on oublié que Fillon était premier ministre lorsque la France s’est engagée dans l’aventure libyenne déstabilisant ainsi durablement une région avec les conséquences que l’on voit tous les jours, à Calais et dans toute la France?

A-t-on oublié que Fillon était premier ministre lors de la forfaiture du traité de Lisbonne qui a fait appliquer à marche forcée et de façon détournée un texte rejeté par référendum?

A-t-on oublié que Fillon était premier ministre et dirigeait un gouvernement où siégeait Kouchner et Frédéric Mitterrand?

Je pourrais continuer comme ça longtemps car Dieu sait que la liste n’est pas exhaustive. alors j’entends déjà ceux qui vont me dire que l’Élysée dirigeait tout, que Fillon n’était que le subalterne de l’hyper président. Désolé mais c’est trop facile. Fillon a été le chef du gouvernement de la France pendant cinq ans. Il fait partie du club très fermé des “ premiers ministres de la Ve république affichant au moins 5 ans de longévité. Seul Georges Pompidou a squatté Matignon plus longtemps. Il me semble donc dans ces conditions que François Fillon ne peut se dédouaner aussi facilement du bilan de Nicolas Sarkozy. Il a été au pire un agent actif de ce qui a mis notre pays dans l’état où il est aujourd’hui, et au mieux il a été un collabo ainsi que le désignait Sarkozy dans l’irrespect des autres qui est sa marque de fabrique. Bien sûr on m’objectera que c’est justement parce qu’il n’était qu’un collaborateur qu’il n’a pas à porter sa part du bilan Sarkozy. Je répondrai que c’est peut-être encore pire. Alors ainsi Fillon aurait profité des privilèges d’un premier ministre sans en assumer la charge? Pas très glorieux pour quelqu’un qui prétend assumer les plus hautes fonctions de l’État. Personnellement j’aurais tendance à appeler cela de la prévarication. En restant au gouvernement et en ayant part au fromage le plus juteux de la république, Fillon ne peut se départir de la responsabilité du bilan désastreux de Sarkozy dont on a fait qu’ébaucher les catastrophes.
On n’oubliera pas non plus que c’est François fillon en 2002 qui s’opposera à l’abrogation des 35 heures, lui qui promet maintenant le retour aux 39 heures. Ce partisan de l’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne est membre du club ”Le Siècle" et a reçu à Matignon les membres du groupe Bilderberg.
Enfin j’ai envie de dire aux bons catholiques qui sont allés voter Fillon après avoir communié qu’ils ont perdu une bonne occasion de donner deux euros supplémentaires à Monsieur le curé qui en a tant besoin. Si c’est pour que moins de deux jours après François Fillon réitère son attachement à l’avortement et sa promesse de ne pas revenir sur la loi Taubira, j’estime qu’ils ont été couillonnés à l’insu de leur plein gré. Parce qu’il faut bien qu’ils se disent que les différences entre François Fillon et François Hollande ne seront qu’à la marge. À Matignon, Fillon était Mr Nobody. À l’Élysée ce sera Mr No Future.

Jacques Frantzarticle du 22 novembre 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s