Fucking Ramadan

Fucking Ramadan

Sauf si vous êtes autiste ou si vous vous êtes retiré dans une grotte en Ariège, il ne vous aura pas échappé que le Ramadan a commencé. Le lecteur avisé de ce blog aura tot fait de me demander “Et alors?” Eh bien cher lecteur, c’est le moment de rappeler combien cette pratique d’un autre âge est barbare et néfaste. Non seulement (ce n’est pas trop grave) elle est néfaste pour ses adeptes, mais elle l’est surtout pour leur entourage “koufar”.

J’en ai pris conscience lorsque je me suis rendu au Yemen voilà presque une vingtaine d’années. À l’époque, le pays était à nouveau unifié et à peu près pacifié. Quand je dis pacifié, tout est relatif. Disons qu’officiellement, il n’y avait pas de guerre. Cela n’empêchait pas tous les hommes ou presque de ce balader non seulement avec la queue entre les jambes, mais encore avec, comme complément indispensable, la Jambia (sorte de poignard d’apparat que les hommes portent à la ceinture en signe extérieur de richesse et de puissance), et l’indispensable Kalachnikov. J’ai été marqué par l’atmosphère qui précédait la rupture du jeûne. La tension dans l’air était palpable. Les gens étaient affamés et assoiffés ce qui les rendait extrêmement nerveux. Un regard de travers, un mot mal placé ou un geste mal interprété et c’était la fusillade. Sans compter les chauffeurs endormis sur le bord de la route, les réceptionnistes d’hôtel incapables de faire leur travail, j’en passe et des meilleures.

Si j’en crois une étude algérienne publiée par le journal “El Watan” et reprise dans "Présent le premier juin dernier, les chiffres sont éloquents: — Services d’urgence des hôpitaux :

Accidents de travail : + 150 % par rapport aux moyennes annuelles. Urgences médicales : + 300 %. Accidents domestiques : + 250 %. Rixes et disputes causant des blessures : + 400 %. Accidents de la circulation : + 42 %. Intoxications alimentaires : + 39 %. Aggravation et complications des maladies chroniques : + 80 %. Décès : + 18 %. Voilà ce que nos politiciens en mal de clientèle électorale encensent chez nous à grands renforts de publicité médiatiques et de salam-alek en tout genre.

qu’on me comprenne bien. Je n’ai nulle intention d’attenter à la liberté de chacun de s’infliger ce qu’il veut au nom d’Allah le clément et le miséricordieux. J’ai envie de dire “ça ne me regarde pas”. Là où ça me regarde en revanche c’est lorsque les adeptes de la religion d’amour abrutis de faim, de soif et d’insomnie se retrouvent au volant d’un bus, d’un taxi ou d’un engin de chantier. Je suis aussi concerné lorsque les petits flics d’Allah surveillent leurs compatriotes qui par bon sens oseraient donner un coup de canif à une pratique moyenâgeuse.

Alors pour toutes ces raisons, ne comptez pas sur moi pour souhaiter à qui que ce soit un bon ramadan. Je vais du reste fêter ça avec un bon saucisson et un coup de pinard parce que j’ai à la fois faim et soif.

Jacques Frantz

2 réflexions au sujet de « Fucking Ramadan »

  1. Décapant ! Et comme ça fait beaucoup de bien de lire tout haut ce que nous sommes de plus en plus nombreux à penser tout bas, voici un article qui abonde dans ce sens de manière tout aussi décoiffante:

    https://salembenammar.wordpress.com/2016/06/06/le-ramadan-cet-ennemi-visceral-de-la-raison-humaine/

    Chez moi, quand on jeûne pour montrer au Créateur qu’on le préfère Lui à tous les biens matériels même si bien sûr on le remercie de nous en faire cadeau chaque jour, on garde le sourire, on vit normalement, on n’embête pas ses voisins et surtout, surtout, on n’ouvre pas une grande bouche pour bassiner la population entière à grand renfort de médias pendant 40 jours, surtout pour faire ripaille toutes les nuits histoire de prendre sa revanche… Tout ce monde-là marche sur la tête et comme très bien dit dans cet article, c’est un délit avéré de mise en danger de la vie d’autrui !

    J'aime

    1. Merci du soutien. Être qualifié de « décapant honore cet article. Ça me change des élégants « Ça pue la merde » ou des lénifiants « Pas d’amalgame ».

      Cela dit à toutes fins inutiles, je rappellerai que je m’attaque ici à une pratique. J’ajoute que je m’y attaque uniquement dans la mesure où elle peut nuire à autrui. Je m’y attaque au regard de la publicité qui est faite à des fins purement clientéliste. En effet, qu’il s’agisse des partis politiques ou de la grande distribution, on caresse dans le sens du poil les barbus les plus obscurantistes à seule fin de récupérer leur argent et leur suffrages. Je ne m’attaque en aucun cas au pratiquant. Si quelqu’un est assez con pour ne rien avaler du lever au coucher du soleil, (même pas sa salive), c’est son droit le plus strict. Qui suis-je pour l’en blâmer. du moment qu’il n’impose rien aux voisins.

      Je conclus enfin en disant que si le régime du ramadan est néfaste, une journée de jeûne peut faire beaucoup de bien. elle permet de laisser reposer le métabolisme. En revanche, pas besoin d’en faire une publicité tapageuse.

      J.F. >

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s