NOUS AUSSI ON VEUT UN RÉFÉRENDUM!

NOUS AUSSI ON VEUT UN RÉFÉRENDUM!

On entend les médias du système se réjouir de l’accord qui a été signé ce vendredi 19 février entre le Royaume-Uni et le reste de l’Union Européenne. Nous ne connaissons pas l’accord dans les détails, mais en gros, l’accord tel que nous l’ont présenté les journalistes, laisse à croire que les Anglais n’auront que des avantages et plus d’inconvénients à être dans cette Union Soviétoïde. Un peu comme si, du temps de l’URSS, l’Ukraine ou les pays Baltes étaient restés soviétiques tout en étant capitalistes.

Tout ça pour ne pas créer un précédent de sécession. J’ai envie de dire “et nous alors!” Pourquoi n’aurions-nous pas le droit à notre référendum? Pourquoi donc le Pouvoir prendrait toutes les décisions à notre place?

Il est intéressant de noter au passage que lorsque la Suisse, voilà deux ans, a voté contre l’immigration de masse, Bruxelles est immédiatement monté au créneau pour dire que la libre circulation n’était en aucun cas négociable. Rappelons que la Suisse, bien qu’ayant adhéré à Schengen, n’est même pas membre de l’Union Européenne. En résumé, Bruxelles impose son dictat à certains États qui n’ont rien à voir ou presque avec l’Union et dans le même temps se couche devant les desiderata de certains pays membres. Ainsi, en matière sociale, financière ou d’immigration, le Royaume-Uni n’aura plus à subir les inconvénients que confère le statut de membre. Pis encore, la France, membre de Schengen, continuera de jouer les gardes-frontière de la Grande-Bretagne à qui elle sert de véritable poubelle, gardant tous les migrants que les sujets de sa gracieuse majesté ne veulent pas.

Pourtant il suffirait que nos chefs d’États et de gouvernements menacent eux aussi de quitter le navire en perdition pour obtenir à leur tour de somptueux avantages. Sauf que là où on ne vote pas, les mafias parrainés par Merkel, Hollande et consort s’entendent pour nous imposer plus d’Europe, plus de migrants et plus de dette.

comme il a toujours été dit sur ce blog, rien ne vaut la démocratie directe. Rien ne vaut la parole donnée au peuple. Cela dit, le résultat du référendum reste incertain. Les sujets pourraient bien faire fi de l’accord et décider de sortir malgré ce qui a été convenu. À moins qu’il se passe la même chose qu’en Irlande et que les résultats du référendum soient arrangés à la sauce bruxelloise et mondialiste. Affaire à suivre.

Jacques Frantz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s