COMME QUOI QUAND ON VEUT ON PEUT

COMME QUOI QUAND ON VEUT ON PEUT

Plus de 120 perquisitions, des arrestations, des armes saisies annonce Manuel gaz. Comme quoi, quand on veut on peut.

C’est-à -dire qu’on savait où étaient les armes. Et concrètement, on attendait quoi? Que le Front national baisse dans les sondages ou que la lune soit carrée?

Donc quand on accusait les socialistes et la droite courbe de laxisme, on n’avait pas tout à fait tort. C’est bizarre, mais on a connu Manuel Valls beaucoup plus intransigeant et sévère à l’encontre des manifestants pour tous. Ainsi on apprend que l’un des assaillants, Omar Mostefaï avait huit condamnations à son casier judiciaire et pas un jour de prison. C’est intéressant quand on compare au cas de Nicolas Bernard-Buss en 2013 qui a fait un mois de prison ferme pour ce qu’il faut bien appeler un délit d’opinion. On notera également avec intérêt que ce terroriste ne s’est pas radicalisé en prison puisque, contrairement à ce qu’exige le code pé"nal, il n’y est jamais allé. Non, il s’est radicalisé à la mosquée de Chartres. Il serait allé à la dathédrale, cela ne lui serait pas arrrivé. Aujourd’hui il serait vivant, et les 89 personnes du Bataclan peut-être aussi.

Voilà pourquoi de mosquées nous ne voulons pas. CQFD.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s