L’UMP devient « Les Républicains » et franchement tout le monde s’en fout

Il va falloir désormais s’habituer à ne plus écrire UMP dans nos articles, mais républicains. Tout cela peut sembler dérisoire. Pourtant, la valeur symbolique est extrêmement élevée.

Jusqu’au milieu des années 80, Jean-Marie Le Pen avait pour habitude de dénoncer avec la verve qu’on lui connais “la bande des quatre”. Le paysage politique se composait du Parti communiste français, du Parti socialiste, de l’UDF (Union pour la démocratie française) et du RPR (rassemblement pour la république. Par charité je vous passe l’énumération des diverses composantes de l’UDF qui comptait à peu près autant de sous-partis que d’adhérents. Pour bien comprendre, il faut savoir que l’UDF se plaçait au centre droit de l’échiquier, tandis que le RPR se plaçait plus à droite avec un discours musclé et le SAC (Service d’action civique) pour mettre de l’ordre et pour faire viril. L’histoire montrera et montre encore que les prétendus hommes de droite du RPR ont su bien vite gauchiser leur discours, Chirac et Juppé en tête. Pour calmer le bruit des casseroles et pour souder les troupes face à la menace Front National, le RPR et l’UDF sont devenus l’UMP après les élections présidentielles de 2002 où Jean-Marie Le Pen (Dieu le bénisse) a volé la vedette à Lionel Jospin en se qualifiant au deuxième tour de l’élection présidentielle.

Avec la création de l’UMP, le bipartisme à l’américaine était né. J’avais à l’époque dénoncé ce bipartisme à l’américaine qui est en réalité d’accord sur l’essentiel des politiques à mener. En gros c’est, du libéralisme économique, du libertarisme sociétal et de l’étazunisme sur le plan international. On veut tellement ressembler aux États-Unis qu’on ne veut voir aucune tête dépasser politiquement. Au lieu d’être la dictature du parti unique comme en Union Soviétique, les États-Unis sont la dictature de deux partis uniques. Les européens ont tellement peu d’imagination qu’ils vont même jusqu’à adopter les même noms de partis. Donc l’UMP s’appelle, (vous me direz tout le monde s’en fout) les "Républicains).

Pendant ce temps-là, comme chacun sait, Manuel Valls réfléchit à un changement de nom du Parti Socialiste. Vous allez voir qu’ils vont s’appeler les “Démocrates”. CQFD.

Peu importe du moment qu’ils font aussi fabriquer leurs T-shirt par des gosses au Bangladesh…

Jacques Frantz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s