Nemtsov, à qui profite le crime?

Décidément, même quand j’ai le dos tourné, la presse française, et plus généralement la presse francophone se vautre de plus en plus dans l’égout, préférant la propagande de plus en plus grossière à une information même pauvre.
J’ai vu amusé les larmes de crocodiles suite à la mort violente de Boris Nemtsov. Quand je dis amusé ce sont les réactions qui m’ont amusé. La mort en soi ne m’amuse jamais. Elle est notre destin de pêcheur, et, ne reste à espérer que le pêcheur, avant de tomber sous les balles, se soit repenti.
En revanche, faire de Nemtsov un héros, là, il fallait oser. eh bien ils ont osé.
ce sont les mêmes bien souvent qui dénonçaient dans les années 90 Nemtsov comme membre d’une Oligarchie qui a mis la Russie en coupe réglée durant les années Eltsine. Au cours de ces années, Nemtsov a fait un bref passage à l’économie au sein du gouvernement Chernomyrdine. Vu le souvenir que cette équipe a laissé en matière d’appauvrissement des Russes, on peut comprendre son score de 0,97% aux dernières élections législatives.
Ce qui fait de Nemtsov un héros, c’est son alignement inconditionnel et sans le moindre recul sur la ligne américano-israélienne notamment dans le conflit ukrainien.

Son assassinat.
Le modus operandi ressemble davantage à un règlement de comptes de la pègre qu’à un assassinat politique.
La question, même banale, mérite d’être posée: “à qui profite le crime”?
Si on en croit les médias occidentaux, la cible est toute trouvée. La main des services secrets russes ne peut guère se cacher. Sauf qu’il est difficile de croire à une manoeuvre aussi grossière du pouvoir russe. Franchement, quel intérêt? En faisant une telle chose, les Russes savaient qu’ils seraient les premiers soupçonnés. Politiquement, ça ne rapporterait que des ennuis.
Alors Porochenko nous a sorti l’histoire des documents que Nemtsov s’apprêtait à publier, documents qui prouveraient de manière irréfutable l’implication de la Russie dans le conflit ukrainien. J’ai envie de dire, plus c’est gros, plus ça passe. Depuis le début de ce conflit il ne se passe pas un jour sans qu’une preuve nouvelle vienne étayer la thèse de l’implication des Américains dans ce même conflit. Personne n’en fait un fromage. Une implication russe aurait un caractère légitime. Ce qui en revanche n’est pas légitime, c’est notre implication et notre parti pris. Et puis en tuant Nemtsov on n’a pas tué les documents. Par conséquent, si ces documents existent ils sont bien quelque part et ne tarderont pas à sortir.
en attendant, je persiste à croire que l’assassinat de Nemtsov relève davantage du règlement de comptes. Une enquête est en cours nous verrons bien.

En tous cas si les médias à la solde de la nullité de l’Élysée pouvaient la mettre un peu en veilleuse ça nous ferait des vacances.
Mais bon! Pour avoir des médias libres une chose est certaine, il faut que Hollande dégage!
Jacques Frantz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s