Trierweiler s’épanche, et nous on rigole!

Puisqu’il faut commenter je vais y aller de mon petit commentaire.

Ainsi Valérie RoadWeiler s’épanche par vengeance. Ce n’est vraiment pas glorieux.Ce qui est encore moins glorieux c’est que des gens avides de détails croustillants s’arrachent ce livre qui est en tête des ventes. Décidément les gens sont incorrigibles. Je suis sûr que bientôt on va même nous faire pleurer sur cette pauvre petite édentée qui s’est retrouvée en moins de temps qu’il ne faut pour le dire première dame, cocue et lourdée.

Sauf que Première dame elle ne l’a jamais été car elle ne jouissait même pas du statut d’épouse.

N’étant pas épouse elle ne peut pas vraiment prétendre au glorieux titre de cocue.

Une fois lourdée elle ne peut même pas prétendre au titre d’ex-épouse, ex-cocue et ex-lourdée. alors elle se venge en écrivant un torchon pour nous dire que Pépère est menteur cynique et lâche! Merci mais on savait déjà. Et puis il ne faut pas oublier que du temps de sa pseudo-splendeur elle fut une vraie ennemie ou plutôt une véritable amie de la culture de mort défendant la loi de la honte qui dénature le mariage. Alors si vous voulez mon avis, la chronique des déboires sentimentaux de Roadweiller je ne m’en torcherai même pas, ça boucherait mes chiottes. En revanche, si ça peut affaiblir le gros menteur à teinture qui pantoufle à l’Élysée, c’est bon pour nous.

quand les loups se dévorent entre eux, il ne faut pas bouder notre plaisir.

alors tous en choeur avec la cocue magnifique:
« Hollande dégage »

Jacques Frantz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s