Encore Poutine

Décidément, le lobby LGBT n’en a pas fini avec le gouvernement Poutine.
La dernière en date serait le boycott des jeux de Sochi au motif que le gouvernement souverain de la Fédération de Russie déplaît aux talibans de l’homolâtrie planétaire.
Je rappelle que la Russie s’est dotée de lois réprimant la propagande homosexualiste auprès des mineurs.
Je ne suis pas à proprement parler un défenseur des jeux olympiques en général, (vaste usine à fric et à dopage), et aux jeux de Sochi en particulier.
Au moment où il était encore possible d’attribuer les jeux à une autre ville, des scandales se sont fait jour concernant la manière avec laquelle on dépossédait de leurs biens des propriétaires fonciers ou comment on déplaçait des population pour faire place à l’infrastructure qui emporterait la décision du CIO. Les pratiques mafieuses de l’ère post soviétique sont bien connues. Pourtant, on n’a pas beaucoup entendu les arc-en-ciel se manifester. À croire que lorsque les pauvres gens ne sont pas homos peu leur chaut. À croire également qu’il n’y a vraiment que ça qui les intéresse. Rappelons pour mémoire que la dernière fois qu’une grande puissance a boycotté les JO c’était en 1984. Les Soviétiques avaient boycotté les JO de Los Angeles en représaille au boycott des JO de Moscou de 1980. Jimmy Carter avait interdit la participation des athlètes américain pour cause, tenez-vous bien, d’invasion, rien de moins, de l’Afghanistan. On peut toujours et à l’infini argumenter pour ou contre, mais convenez avec moi qu’il y avait une raison solide derrière.
Ici, les homophiles voudraient boycotter un événement mondial pourquoi? À cause d’une guerre? À cause d’une menace qui pèserait sur des millions de personnes? Pour dénoncer des pratiques mafieuses qui on mis sur la paille des milliers de petites gens? Point du tout. Il voudraient boycotter juste parce qu’ils ne peuvent pas faire librement la promotion de leurs pratiques sexuelles auprès des enfants des écoles.
Alors bien sûr ils vous expliqueront qu’ils sont victimes de la répression homophobe d’un gouvernement rétrograde. Ben oui, c’est comme ça. Lorsqu’on désobéit aux lois votées par un parlement démocratiquement élu, le pouvoir a le devoir de les faire appliquer. C’est en tous cas ce qu’on nous sert dans la patrie des droits de l’homme pour justifier les arrestations arbitraires, les traitements inhumains et dégradants sans oublier la propagande médiatique des télés et des radios à la botte du pouvoir socialiste qui garantit leurs privilèges fiscaux.
Dans le beau pays de France, beaucoup sont victimes de la propagande et de la répression homophile du gouvernement et du président aux ordres des lobbies, et on n’en fait pas un fromage. On ne boycotte même pas le tour de France ni Roland Garos.
Il me tarde de voir qui va l’emporter entre les intérêts financiers ou ceux du lobby homosexuel. Moi je compte les points et je me marre!
Jacques Frantz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s