DÉCÈS D’YVAN COLONA, LE MINISTRE DE LA JUSTICE DOIT PARTIR!

DÉCÈS D’YVAN COLONA, LE MINISTRE DE LA JUSTICE DOIT PARTIR!

Si certains doutaient encore du fait que nous étions en république bananière, je ne pourrai rien pour eux si les derniers événements ne parviennent pas à les convaincre.

En moins d’un mois, deux détenus particulièrement médiatisés et particulièrement surveillés ont trouvé la mort dans les prisons françaises. On s’étonnera du reste que le sigle “DPS” désignait autrefois les “détenus particulièrement surveillés” et qu’il désigne maintenant les “détenus particulièrement signalés”, ce qui était le cas pour Yvan Colona.

Quelque chose dysfonctionne sérieusement dans notre pays. Après de tels scandales, dans n’importe quel pays civilisé et prétendument démocratique, le ministre de tutelle aurait fait ses paquets et aurait démissionné. En macronie, un ministre plusieurs fois inculpé par la justice et ayant à son actif des détenus qui s’entretuent ou se suicident dort tranquille et ne tremble pas dans son confortable fauteuil de la place Vendôme.
Pas un journaliste sérieux qui enquête, pas un opposant en campagne qui pose une question, c’est le règne du “circulez il n’y a rien à voir”.

Un détenu qui a des biscuits susceptibles de faire tomber plusieurs États et dont le procès est attendu par le monde entier se “suicide” sans que cela n’émeuve autrement qu’à la marge. Un autre détenu se fait massacrer dans la salle de sport d’une prison française par un fou d’Allah nourri aux frais du contribuable, et cela ne provoque que des indignations polies. Pardonnez-moi de me répéter, mais je ne peux m’empêcher de me demander quelles leçons vient-on donner à Poutine.

La réalité est que cela sent très mauvais. Ce pouvoir est en bout de course et n’en finit pas d’agoniser avec un seul but, entraîner le plus de monde possible dans sa chute.

Jacques Frantz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.