PRÉSIDENCE BIDEN, , PLUS QUE 3 ANS ET DIX MOIS

PRÉSIDENCE BIDEN, PLUS QUE 3 ANS ET DIX MOIS

Et dire que cela ne fait que deux mois à peine que Robbinet dirige officiellement les affaires des États-unis du monde. Robbinet se fait rare devant les caméras et les micros des journalistes. Je commence à comprendre pourquoi. Je n’ai pas vu dans son ensemble l’interview que le Président sénile a donné à George Stephanopulos sur ABC. Ce devait être assez soporifique. Et l’extrait que j’ai entendu doit être suffisant. Je fais ici référence à la sortie du gâteux sur Vladimir Poutine. Disant en substance de son homologue russe que c’était un tueur et qu’en le regardant dans les yeux on voyait qu’il n’avait pas d’âme. Je vais passer sur le propos lunaire, presque incompréhensible de Biden pour m’attarder un peu sur les conséquences.

Parlons déjà du traitement médiatique.
Un tel propos dans la bouche de Trump, et vous en aviez pour une semaine d’éditions spéciales avec tous ce que compte les médias d’experts en psychiatrie pour vous expliquer que Donald Trump est complètement fou et dangereux. Là, tout va bien. Biden a tenu un propos mesuré digne de quelqu’un qui prétend diriger la première puissance mondiale. Une chance qu’en face nous ayons un président sage, mesuré et qui compte plus de vingt ans d’expérience au compteur. Si en face ça avait été un sanguin, vu que, (faut-il le rappeler) la Russie détient l’arme nucléaire, je ne vous raconte même pas Hiroshima mon amour.

Là, pas de panique, on rappelle l’ambassadeur pour la forme, mais on sait qu’on a affaire à un type sénile et gâteux, donc on agit en professionnel. Dieu sait en effet que l’URSS dont sont issus bon nombre des cadres de la classe dirigeante russe en connaît un rayon en matière de chefs d’État à la lucidité altérée. Nous avons souvent comparé dans ces pages Biden à Brejnev, et c’est vrai que c’est cruel pour Brejnev, car même dingue, saoul et sénile, Brejnev ne se serait pas permis de telles sorties. Je n’ai pas dit que la propagande soviétique n’était pas outrancière, mais là, on frise le ridicule.

Ce que Biden reproche surtout à son homologue russe, c’est d’avoir osé penser qu’à tout prendre, il aurait préféré que Trump soit réélu, ce qu’il a d’ailleurs été, Biden étant en place qu’au prix d’une immense tricherie. Il est vrai qu’un rapport vient de sortir où il serait établi que Poutine et ses services seraient intervenus pour dénigrer la campagne de Biden, (personnellement je n’avais pas vu que Biden avait fait campagne), et où on aurait eu du mal, côté russe, à ne pas considérer que Trump était un interlocuteur plus compétent.

Ce qui est tout à fait détestable, outre le fait qu’il sera compliqué désormais aux deux chefs d’État de se parler, c’est que le “camp du bien” condamne les autres pour des faits qui lui sont entièrement imputables.

Les États-unis sont intervenus maintes et maintes fois dans les campagnes à l’étranger. Dès 1945, les États-unis intervenaient massivement dans tous les appareils politiques d’Europe. Tout le monde sait que Boris Eltsine était une marionnette dans les mains des Américains et qu’à l’occasion de sa réélection en 1996, les Américains ont organisé en Russie une vaste opération de fraude électorale.

En réalité, il n’est pas anormal qu’un État ait des préférences dans une élection au-delà de ses frontières. Il n’est pas anormal qu’un État considère que la victoire de tel candidat servirait davantage ses intérêts. La cryptocommuniste Merkel avait clairement et très officiellement fait part de sa volonté de voir le candidat Macron l’emporter en 2017 en France. C’est certes détestable, mais en l’espèce, cela en dit long sur les intérêts que défend Macron. Déjà en 2017, on disait que Trump avait gagné grace à la Russie, ce qui a fait l’objet d’une tentative de destitution du Président… On connaît la suite.

En conclusion, la sortie de Biden est idiote, ridicule et indigne de la fonction que prétend occuper le plus célèbre des patients d’Alzeimer. Vu la dégradation de ses facultés, on peut espérer assez rapidement une invocation du 25e amendement.

Jacques Frantz

5 commentaires

  1. Je me lamentais de n’avoir rien à dire en commentaire de cet excellent article… et voilà que Madame la Vie à qui l’humour ne fait certes pas défaut, me tend une perche fabuleuse ! Grand seigneur malgré tout, Poutine souhaite une bonne santé au président Joe Biden. Or… voilà que ce dernier est tombé dans les escaliers en montant dans Air Force One. Et le résultat ne se fait pas attendre. On peut perdre l’équilibre 1 fois, 2 fois, mais 3 fois en trois marches… Comme le dit fort Judicieusement Martial Bild sur Twitter, Poutine est peut être un tueur mais #Biden est un trébucheur ! Pour le moins… Inquiétant au delà de l’anecdote. » Une ironie du sort qui ne doit rien au hasard et qui augure mal des fameux 3 ans et 10 mois qui viennent !

    1. Effectivement ça évolue très vite! J’ai vu une vidéo où il dit qu’avec la Présidente Kamala Harris, ils ont fait une tournée virtuelle des centres de vaccination de l’Arizona. Visiblement, le robinet coule mal s’il ne se souvient même plus qu’il est président… Peut-être que je me trompe, mais j’ai l’impression que les choses s’accélèrent. D’une certaine manière, je pense qu’ils sont pressés car rien ne dit que les démocrates conserveront leur position aussi fragile soit-elle au Sénat. Or si, malgré toutes les malversations, le Sénat repassait aux Républicains aux élections de mi-mandat en 2022, il serait compliqué à Kamala Harris de nommer un vice-président ou (suivez mon regard), une vice-présidente de son camp.
      En tout cas, tout le monde ou presque sera d’accord avec moi, ce type ne peut pas avoir été élu.

      Merci Isabelle de nous avoir gratifié de ce commentaire, très intéressant comme toujours et surtout de cette information sonnante et trébuchante.
      Un bon weekend!

  2. Samedi 22 janvier 2022
    Salut !
    J’ai vu à la télé et sur internet que J. Biden insulte et provoque V. Poutine et tous les russes.
    C’est inquiétant de savoir que des navires et des sous-marins militaires russes et américains sont dans la mer Méditerranée, et dans les océans.

    Les chefs militaires américains ne supportent pas que leurs victimes se défendent, ils voudraient que tous les pays leurs obéissent.

    Les américains observent, filment, photographient les russes en Russie.
    Hier à la télé au journal ils ont montré une photo prise par satellite ou par avion, en Russie d’engins militaires garés.
    Les américains n’ont pas de honte…

    Les journalistes français qui soutiennent les américains sont sans vergogne aussi,
    ils critiquent et ils insultent sans cesse V. Poutine et le peuple russe.

    J’aime bien Vladimir Poutine, car il est chrétien et son destin est extraordinaire.

    Je crois que le président Macron travaille pour les américains,
    il s’est mal comporté avec les russes et avec les syriens.

    Macron a dit au jeune prince d’Arabie Saoudite M.B.S. qu’il est son frère.
    Ça fait peur…
    J’ai vu aux informations ce que l’Arabie Saoudite fait au Yemen.
    C’est épouvantable.
    Pourtant en Arabie Saoudite et au Yemen ils sont arabes et musulmans.

    🍷🍇🫒🕊 Bonne année 2022 en priant le saint Sauveur Jésus-Christ ressuscité.

    Béatrice Berthelage

    Yonne, France.

    1. Merci Béatrice de votre commentaire.

      Il n’est pas spécialement inquiétant de voir des sous-marins en Méditerranée. Les pays possédant ce genre d’engins manoeuvrent, patrouillent et s’exercent sur toutes les mers du globe. Je ne suis pas un spécialiste de la chose militaire, mais je ne vois là rien d’anormal. De même, quand les Américains filment et photographient des installations en Russie, j’ai envie de dire que c’est de bonne guerre. Les Russes et d’autres États font de même aux États-Unis, sauf qu’ils ne s’en vantent pas. Ça fonctionne de la sorte depuis que le monde est monde. En revanche, l’insulte d’un chef d’État en fonction par un autre chef d’État en fonction pose problème. Si un Président ne parvient pas à mesurer quelque peu sa parole officielle, cela augure mal de sa capacité à décider sereinement au mieux des intérêts de son pays et du monde.

      Macron travaille pour les Américains, c’est un fait puisqu’il fait partie des « Young leaders » de la French american Foundation, au même titre d’ailleurs que Valérie Pécresse.

      Le fait qu’il ait dit à MBS héritier du trône d’Arabie Saoudite qu’il était son frère n’a que peu de signification. Après tout, Jean-Michel Trogneux lui a bien dit qu’il s’appelait Brigitte et qu’il était sa femme.

      La question du Yemen est extrêmement douloureuse. Le fait que la France appuie matériellement l’Arabie Saoudite dans ce conflit est, à mon avis, une erreur politique et stratégique. Je n’entrerai pas dans les détails, n’étant pas suffisamment compétent. Cependant, il faut comprendre que l’Islam n’est pas une religion unitaire. Il existe de nombreux schismes et branches. L’Islam de conquête comme on le connaît chez nous, ne constitue qu’une face du dé qui en comporte de nombreuses. C’est particulièrement vrai au Yemen que j’avais visité en 1998. Il y a à peu près autant de pratiques islamiques que de tribus.

      Merci de vos voeux de bonne année que je vous adresse en retour sous la protection de notre Sauveur et Seigneur Jésus-Christ.

      J.F.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.