PRIMAIRES, DOUBLE PIÈGE À CONS SUITE ET J’ESPÈRE FIN.

PRIMAIRES, DOUBLE PIÈGE À CONS SUITE ET J’ESPÈRE FIN.

Dans la série “on vous a bien eus”, les primaires sont la pus belle des arnaques.

Manuel Valls a acté définitivement ce matin, sur RMC, sa trahison des primaires qu’ils ont eu l’audace inqualifiable d’appeler “la belle alliance populaire”. On rêve! Franchement ces gens n’ont aucune pudeur. Ils n’ont même plus le souci des apparences. Après avoir usé de l’article 49 alinéa 3 de la constitution à deux reprises, puis promis qu’il l’abrogerait une fois élu, voilà que Valls récidive en reniant sa signature au bas de la charte des primaires de la gauche. Et que j’en entende pas un au fond de la classe dire que ce n’est pas la première fois que la gauche se renie! C’est tout simplement lamentable. Alors bien sûr je ne vais pas pleurer pour les gauchistes qui se sont faits avoir dans cette galère. Que diable d’abord allaient-ils y faire… En tous cas ça en dit long, s’il était besoin, sur la capacité de Valls à mentir effrontément et à ne pas même faire l’effort de le dissimuler autant que possible.

Que ne ferait-on pas pour une part, même modeste, de gamelle.

Côté Emmanuel Micron maintenant, on repassera pour le renouvellement du paysage politique. Est-il encore besoin de prouver que cet homme, qui a servi la soupe à Hollande 80% du quinquennat, incarne autant le renouvellement du paysage politique que roco Siffredi la chasteté monastique.

C’est drôle, mais contrairement aux sondeurs qui ont certainement raison, je ne vois pas le candidat des banques et des médias au second tour. Je vous l’ai dit, j’ai certainement tort, car les sondages ne se trompent jamais, mais mon intuition me dit qu’il y a une incompatibilité entre l’impopularité de Hollande et de Valls, et l’élection déjà jouée, si on en croit les médias, d’Emmanuel Macron.

Une chose ne vous aura en tous cas pas échappé: les primaires qui consistent à se déchirer dans un premier temps, puis à se rabibocher avec le gagnant ont quelque chose de contre-nature. Mais bon c’est comme partout, il faut bien des idiots utiles pour remplir les caisses.

Jacques Frantz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s