LA RANÇON DE PENELOPE

LA RANÇON DE PENELOPE

OÙ FILLON SE PREND LES PIEDS DANS LE TAPIS.

Toi l’épouse modèle, le grillon du foyer
Toi qui n’a point d’accrocs dans ta robe de mariée
toi l’intraitable Pénélope…

Qu’il est beau ce texte de l’oncle Georges qui nous a tant manqué au cours de ces années. Malheureusement, ce dont je veux vous parler aujourd’hui est beaucoup plus terre à terre. Parce qu’en réalité, la Pénélope qui fait la une des journaux en ce moment importe assez peu. Beaucoup moins que son Ulysse de poubelles politiques qui nous pourrit la vie et que c’est pas fini!

Les faits tout d’abord:

Ils sont simples. Un journal à l’indignation et aux révélations sélectives (traduisez ancré à gauche), harcèle depuis un mois un candidat bien placé pour l’emporter à l’élection présidentielle qui se déroulera en mai prochain et qui nous débarrassera en principe de Moumou. Sauf que le Moumou en question, frustré de ne pas avoir pu se représenter, a décidé de faire la politique de la terre brûlée. Il a décidé de détruire tout ce qu’il pouvait détruire. Il a décidé d’étendre son pouvoir de nuisance au-delà de son triste et médiocre mandat.

Fillon est sensé représenter l’alternance qui fait que les Français ont l’impression de changer de politique en reconduisant ceux-là même qu’ils avaient rejetés 5 ans au par avant. Mais décidément, Moumou qui ne manque pas d’imagination pour faire toujours plus vite, plus haut, plus fort dans la connerie, a décidé que ce Fillon, malgré tous les gages qu’il a donné au système, sentait trop la naphtaline des sacristies. C’est dans ce contexte qu’il a été décidé de couper les jambes à ce cul-de-jatte béni pour mettre à sa place quelqu’un de sociétalement plus compatible. Le procédé est choquant. Ainsi, on monte en épingle ce que tout le monde fait et on l’impute à une seule personne. Le pire est que, si on en croit les sondages, ça marche. Vous me direz, pour ce qui me concerne, je ne commente ni ne crois les sondages qui, nous le savons, ne sont là que pour influencer l’opinion. Une fois de plus, le système ne dénonce pas le délit, mais son auteur. Si c’est Fillon c’est grave, si c’est Macron, ce n’est pas grave. En plus, pendant la chasse à l’homme, la presse aux ordres fait l’économie d’une analyse de ces manières de faire. Il ne faudrait surtout pas laisser croire au bon peuple que les politiciens au pouvoir sont tous peu ou prou des voyous, ce qui alimenterait le vote populiste. Comme on l’a vu, ce qui est important c’est abattre Fillon, pas de mettre fin à des pratiques auxquelles l’ensemble des parlementaires ont recours. Je gage même que Fillon n’est pas celui qui a abusé le plus de ces manières de voyous.
Il n’en reste pas moins que ceux qui s’adonnent à ces manières de voyous sont bien des voyous. En l’espèce, Fillon n’échappe pas à la règle. Fillon fait partie d’un système dont il est l’un des parasites, au même titre que les autres.

Il est affligeant de voir que l’habitude prise est tellement ancrée dans l’esprit de nos dirigeants que Fillon a été complètement pris au dépourvu. Or s’il dirige le pays comme il dirige sa défense, j’ai envie de dire “ça promet”. On est en effet atterré d’entendre des excuses au prétexte que les Français ne veulent plus voir de tels agissements. Erreur! les Français n’ont jamais eu leur avis à donner sur de tels agissements. Ce n’est donc pas nouveau. Ce qui est nouveau en revanche, c’est que certains utilisent contre un adversaire la dénonciation de procédés auxquels ils ont eux-mêmes recours. Ensuite, Fillon nous dit qu’il n’a rien fait d’illégal. Certes, mais cet argument ne saurait être fondé dans la mesure où le législateur adopte des lois à son propre avantage. Dans ces conditions il est facile de d’arguer de la légalité puisque le législateur est à la fois juge et partie.

La solution pour en sortir est d’éliminer une bonne fois pour toute ces politiciens usés. Fillon ne peut décliner toute responsabilité du bilan de Sarkozy au motif qu’il n’aurait été qu’un simple “collaborateur”. C’est même peut-être pire. On a connu des périodes où on était moins indulgents avec les collaborateurs il me semble.

Jacques Frantz

3 réflexions au sujet de « LA RANÇON DE PENELOPE »

  1. Je continue mon commentaire qui n’est pas passé en entier. Je disais donc que le projet Fillon est actuellement le plus abouti. Les candidats anti système, n’ont qu’un programme « flou », ou pas de programme du tout. Alors, que nous reste-t-il ? faut-il laisser diriger la France par des généraux fascisants, ou des groupes gauchisants, issus des dérives du communisme ? ça, c’est tout simplement inacceptable… Et j’espère qu’après ces élections, le camps de la liberté sera sauvegardé. La démocratie, est sûrement imparfaite, mais elle est préférable à l’ombre noire des totalitarisme de tout poil. Oui je crois en la France, une France de liberté.

    J'aime

  2. J’ai éprouvé quelques difficultés techniques car mon ordinateur est un peu sur le flanc. Cela dit pour répondre rapidement je dirais deux choses:
    La chipie nous parle d’un programme abouti. Bon moi je veux bien, mais si c’est pour appliquer le programme de Bruxelles, le père Fillon ne s’est pas beaucoup foulé. De plus, il ne faut pas oublier que Fillon a un bilan. Ses partisans semblent avoir oublié qu’il a été premier ministre pendant cinq ans, ce qui constitue presque un record pour la Ve république. Or j’avoue avoir du mal à comprendre que certains qui ont voté Hollande (les pauvres) par rejet du bilan Sarkozy votent aujourd’hui Fillon. Il est en effet trop facile de ne pas associer Fillon au bilan Sarkozy. Augmentation du chômage, explosion de l’immigration et déstabilisation durable de l’Afrique du nord avec l’affaire libyenne qui nous a valu une immigration sans précédent et 200 morts dans des attentats en 2015 et 2016. Donc la perspective de voir arriver Fillon ne me laisse que peu d’espoir de changement radical dont le pays aurait pourtant tant besoin.

    En second lieu il est un peu facile de parler d’assassinat politique. Certes la manière est déloyale de la part de personnes qui font la même chose. Cela dit Fillon s’est gavé sur le dos de la république comme les petits copains. Or la concussion et la prévarication sont toujours le terreau du totalitarisme. Dans ces conditions, je trouve qu’il est assez malvenu de parler de candidats fascisant. D’abord parce que les candidats prétendus tels n’ont rien à se en matière de corruption ou de prévarication. Ensuite parce que non seulement traiter ceux qui pensent différemment de fascistes relève du degré zéro de la pensée, mais encore ce sont là des manières de faire très étonnantes de la part de ceux qui n’ont que le mot « démocratie » à la bouche. On se souviendra à titre d’exemple que l’encyclopédie soviétique indiquait au début de l’article consacré au Général de Gaulle: « De Gaulle, Général fasciste. On sait d’autre part où a conduit le totalitarisme soviétique.

    Peut-être finalement que si Fillon et ses amis de tout bord mettent autant d’acharnement à lutter contre ce qu’ils appellent abusivement l’extrême droite, c’est sans doute qu’ils ont peur qu’on découvre l’ampleur véritable de leur corruption. Par conséquent si Fillon crève politiquement, j’avoue que cela m’importe assez peu. De toute façon, qu’il s’appelle Fillon, Macron, Hamon ou Mélenchon, la politique aura toujours le même fond. La preuve, j’en connais qui ont voté Hollande pour se débarrasser de l’exécutif Sarkozy Fillon et qui cinq ans plus tard on payé deux euros pour faire du premier ministre de Sarkozy le nouveau président de la république. Alors quand on en est à ce stade de la réflexion politique, j’en suis à me demander s’il ne faudrait pas instaurer un permis de voter.

    J.F.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s