Affaire Vincent Lambert, la CEDH rend son arrêt le 5 juin

Je reproduis ci-dessous le communiqué de presse de la cour européenne des droits de l’Homme.

comme vous le savez, la CEDH rend son arrêt le vendredi 5 juin. On retiens son souffle. Le 5 juin, la cour dira si oui ou non Vincent a le droit de vivre.

comme vous le savez, la Cour européenne des droits de l’Homme est une émanation du Conseil de l’Europe. Comme vous le savez, tout État souhaitant adhérer au Conseil de l’Europe est tenu d’abolir la peine de mort ou tout au moins de prononcer un moratoire sur son exécution. Si d’aventure, la Cour rendait un arrêt de mort contre Vincent, le conseil n’aurait plus aucune crédibilité pour donner des leçons ou dicter une conduite à ses membres sur le sujet.

Il rest deux choses à faire.
Signer la pétition et nous mobiliser dans la prière.

Ceux qui n’ont pas signé la pétition doivent le faire sans tarder. Il faut que cette pétition soit signée massivement. Ensuite, il faut mettre notre Espérance dans le Seigneur Jésus-Christ pour qu’ils touche les coeurs. Mobilisons-nous pour Vincent.
Je soutiens Vincent
Jacques Frantz
CEDH 168 (2015) 21.05.2015
Annonce d’un arrêt de Grande Chambre dans l’affaire Vincent Lambert
La Cour européenne des droits de l’homme rendra son arrêt de Grande Chambre dans l’affaire Lambert et autres c. France (requête n° 46043/14) en audience publique le vendredi 5 juin 2015 à 11 heures au Palais des droits de l’homme à Strasbourg.
Retransmission de l’audience de Grande Chambre dans l’affaire Lambert et autres c. France (07.01.2015)
Communiqué de presse de l’audience (07.01.2015)
Un nombre limité de places est attribué à la presse. Les places ne seront assurées que sur réservation préalable au (+33 (0)3 90 21 42 08)
du Greffier de la Cour
Contacts pour la presse
echrpress@echr.coe.int | tel: +33 3 90 21 42 08
Denis Lambert (tel: + 33 3 90 21 41 09)
Tracey Turner-Tretz (tel: + 33 3 88 41 35 30) Céline Menu-Lange (tel: + 33 3 90 21 58 77) Nina Salomon (tel: + 33 3 90 21 49 79)
La Cour européenne des droits de l’homme a été créée à Strasbourg par les États membres du Conseil de l’Europe en 1959 pour connaître des allégations de violation de la Convention européenne des droits de l’homme de 1950.

Une réflexion au sujet de « Affaire Vincent Lambert, la CEDH rend son arrêt le 5 juin »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s