Revenons un instant sur la manif dite pour tous!

J’ai été interpelé par quelqu’un sur twitter suite à mon article où je m’étais étonné du sort qui était fait aux identitaires.

J’ai été interpelé sur le mode: « les identitaires sont des gens très méchants qui prônent l’exclusion, et qu’un bon chrétien ne devrait pas avoir la moindre compassion pour ces gens ».
J’ai l’habitude du débat et vais donc répondre , même si je finis par être un peu agacé des automatismes dont mon interlocuteur n’est peut-être pas conscient tellement les réactions sont aujourd’hui conditionnées par le système en place et le politiquement correct.
Si je récapitule et reviens sur les malheureux incidents de dimanche, tout était de la faute des identitaires. On l’a entendu du reste la barjo crier au fachos. Qu’ont-ils donc fait? Ils auraient envoyé des bouteilles plastic et des boulons sur les CRS! On était habitués à voir les représentants des forces de l’ordre beaucoup plus tolérants face aux caillassage des banlieues, aux débordements violents des manifestations d’extrême gauche ou aux violences syndicales.
La gravité du délit n’est plus jugée d’après les faits, mais d’après qui les commet.  C’est vrai qu’ils étaient dangereux tous ces gens qui s’apprêtaient à faire un coup d’état à coups de poussettes. 
Alors il faudrait arrêter une  minute de nous faire prendre des vessies pour des lanternes: Quand on me dit que les identitaires excluent, je constate que tous avaient droit de citer à la manif sauf la frange appelée abusivement d’extrême droite. Etaient exclus donc, les catholiques traditionalistes, les membres du bloc identitaires, les membres du FN présents à la manif et j’en oublie. Par contre, on a entendu et vu à la tribune les politiques de l’UMP à l’extrême gauche trotskiste. C’est donc tout le monde ou personne. Je ne partage pas toutes les vues de l’organisation manif pour tous. J’y étais pour faire du nombre et pour envoyer un message fort au président de la répression et de la hausse du chômage. Alors il faut qu’on soit clair. Soit tout le monde a sa place, soit on reste entre soi. Je n’ai pas entendu Bompard s’exprimer par exemple. Sans doute avait-on oublié de l’inviter. J’aimerais donc dire à Bisounours que les exclus ne sont pas ceux qu’on croit et que ma conscience de Chrétien n’est en rien barbouillée par ce que j’écris. Le cas échéant j’en rendrai compte à Dieu.
En attendant, pour le débat d’accord, mais la morale, non merci.
Jacques Frantz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s