ROGER S’EN EST ALLÉ

ROGER S’EN EST ALLÉ

C’est avec une immense tristesse que j’ai appris le rappel à Dieu de Roger Oleindre surnommé amicalement Popeye.

Roger faisait partie de ces gens hors du temps. Il faisait partie de ceux, comme ses parents ou grands-parents, qu’on aimerait avoir près de soi éternellement. Seulement voilà, rien n’est éternel!

J’ai eu le plaisir de rencontrer l’homme à deux reprises. Il m’a laissé une immense impression d’énergie et d’envie de vivre. C’est cette envie de vivre qui lui a fait pourtant mettre sa vie au bout de ses idées. Dans la résistance d’abord, puis en Indochine et en Algérie.

Roger suivait ses idées et n’hésitait pas à mettre sur la table une amitié décennale pour dire à un ami qu’il faisait fausse route. On peut bien sûr être en désaccord avec les idées de l’homme. Cependant on ne peut que s’incliner devant la franchise et l’honnêteté du combattant.

On peut bien entendu tout remettre en cause et je suis certain que cette gauche qui ne sait que souiller aura tôt fait de salir la mémoire de l’homme qui a su traverser la vie avec honneur. Cependant, il reste une chose incontestable, c’est l’attachement charnel de Roger à la France. Merci de ce bel exemple.

À ses proches, qu’il me soit permis d’adresser ma plus sincère sympathie.
Jacques Frantz

1 commentaire

  1. En effet, c’était un grand bonhomme, débordant de combativité et d’amour pour la France. Respect.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.