Attentats de Boston, une bonne excuse pour réprimer chez nous!

Nous ne pouvons qu’être vivement émus et profondément solidaires de ce qui s’est passé à Boston hier. Nous sommes émus et solidaires chaque fois que des vies innocentes sont fauchées par la frange la plus abjecte de l’humanité. Bizarrement c’est toujours sur les plus faibles qu’ils frappent. Cependant, il ne faudrait pas que cet attentat vienne à point nommé pour permettre à notre gouvernement de donner un tour de vis supplémentaire en réprimant davantage encore les manifestations contre le mariage dénaturé voulu par le lobby des backrooms. Déjà, le pouvoir avait interdit les champs le 24 mars en partie à cause du plan Vigipirate. J’apprends que ce dernier vient d’être renforcé. Ce pouvoir qui manipule le terrorisme intellectuel aussi bien que d’autres les bombes pourrait en profiter pour siffler une bonne fois pour toute la fin de la récréation et d’étouffer ainsi toute velléité protestataire. Personnellement je ne vois plus qu’une solution. Je peux admettre que pour des raisons de sécurité on interdise tout rassemblement. En ce cas, je pense que la voie raisonnable serait de suspendre l’examen du projet de loi qui est loin d’être indispensable à l’intérêt général ce qui aurait pour effet de suspendre la protestation. Vous allez me dire que du coup on va voir se déverser les backrooms dans la rue! C’est vrai, mais ils seront beaucoup moins nombreux. Par conséquent plus faciles à canaliser CQFD. Jacques Frantz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s