ADIEU MONSIEUR JEAN-CLAUDE JUNCKER

ADIEU MONSIEUR JEAN-CLAUDE JUNCKER

Depuis aujourd’hui, le président de la Commission européenne n’est plus Jean-Claude Juncker. Qu’on se rassure, je ne me fais aucune illusion sur la nouvelle Commission et sur son pouvoir de nuisance contre les peuples et particulièrement contre les populations les plus vulnérables.
Je me suis souvent dit que l’Union Européenne ressemblait en de nombreux points à l’Union Soviétique. Je l’ai d’ailleurs dit dans ces lignes. Elle avait même à sa tête un dictateur alcoolique encore moins sympathique, s’il est possible, que Brejnev.

Cette époque est désormais révolue. Non que l’Union soit moins soviétoïde qu’avant, mais désormais c’est, idéologie oblige, une femme qui nous dirige. Encore qu’une femme allemande, est-ce vraiment une femme? Toujours est-il que Juncker va enfin picoler à ses frais. Rien n’est à sauver du bilan de cet ami des puissants. Juncker s’est toujours opposé aux populations qu’il a toujours méprisé. Lors de la campagne référendaire de 2005 pour ou contre la Constitution européenne, n’est-ce pas Juncker, alors Premier Ministre du Grand Duché du Luxembourg, à qui on reprochait de ne pas donner la parole aux partisans du non qui disait, “ils peuvent s’exprimer dans la rue ils n’ont pas besoin de la télévision”…

Nul doute qu’il saura se recaser comme avant lui Baroso.

Pour parodier Hugues aufray, on pourrait chanter “Adieu, Monsieur Jean-Claude Juncker, on ne vous regrettera jamais…” L’alcool tue lentement. Certaines fois, on le regrette…
Jacques Frantz

2 réflexions au sujet de “ADIEU MONSIEUR JEAN-CLAUDE JUNCKER”

  1. Voilà qui a le mérite de la clarté ! Le ridicule aussi ne tue que trop lentement, dommage car cela permettrait de renouveler la classe politique française dont le niveau d’intelligence ne casse rien et surtout pas des briques ! Quant à l’Union Européene, elle semble être le noyau dur d’un gouvernement mondial dont il n’y a rien de bon à attendre, ceux qui nous rient au nez aujourd’hui s’en mordront les doigts demain, mais au moins ne pourront-ils pas dire qu’ils n’ont pas été prévenus… et rira bien qui rira le dernier.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.